Workshop avec Lorena Dozio – Compagnie CRILE

Workshop avec Lorena Dozio – Compagnie CRILE

Dans le cadre des Chorégraphiques#8 à l'Oriental-Vevey

samedi 14 janvier15.30 - 17.00Dansomètre – studio

Tarif plein :  CHF 30.-

Tarif réduit (RP/Avdc/Action-Danse Fribourg/moins de 25 ans, étudiant·es, apprenti·es) : CHF 15.-

Inscription : mediation@orientalvevey.ch

Pour cet atelier Lorena Dozio souhaite partager les principes de travail utilisés lors de la création Comme un saut immobile, qui s’inspire de la technique de l’audiodescription. Une des questions à l’œuvre est de rendre visible l’invisible, et faire exister par le mouvement des dimensions sensorielles, spatiales et imaginaires.

En première partie nous travaillerons le corps et les moteurs du mouvement avec une préparation issue de la pratique du Yoga de l’Énergie. Celui-ci permet de se relier et faire circuler l’énergie le long de circuits précis, éveillant l’imaginaire corporel et la proprioception. Puis nous aborderons la mise en mouvement par des principes liés à la pratique du lent continu et de la suspension, en relation avec la description du mouvement.

Comment le corps en mouvement peut-il devenir espace de projection pour celui qui observe ? Et pour celui·celle qui danse, comment faire d’une danse une visite archéologique dans laquelle nous rencontrons des objets, des restes, des fantômes…

Ce à quoi Lorena Dozio invite, c’est à laisser apparaître et transparaître, la danse de tous ces êtres intérieurs et visiteur·euses qui nous habitent.

 

Bio :

Chorégraphe internationalement reconnue, Lorena Dozio s’est formée à l’Université de Lettres et Philosophie de l’Université de Bologne en arts du spectacle, puis en danse au CNDC d’Angers sous la direction de Emmanuelle Hyunh en 2005. C’est à la suite de la formation Essais à Royaumont (avec Myriam Gourfink), qu’elle commence à développer son travail chorégraphique. Elle crée La Plate-forme Crile à Lugano (Suisse) avec la collaboration des compositeurs Carlo Ciceri, Daniel Zea, avec pour ambition de développer des projets transdisciplinaires axés sur l’art chorégraphique et l’art sonore. La rencontre avec le Kerwin Rolland a approfondi encore cette recherche sur l’invisibilité du son et de la musique.

https://www.lorenadozio.com