Intelligence collective et « horizontalités dramaturgiques » : quelques outils concrets

Intelligence collective et « horizontalités dramaturgiques » : quelques outils concrets

atelier partage de savoir-faire avec Adina Secretan

jeudi 30 mars9.00 - 13.00Annexe 36 – studio

Contexte global et moteur de base :

Depuis plusieurs années, mes activités dans les arts vivants se consacrent autant à initier et porter des projets, qu’à accompagner ceux de nombreuxses autres collègues.

Le dénomination qui m’est généralement assignée dans ce deuxième cas est celle de dramaturge ; mot dont à peu près tout le monde se demande de quoi il s’agit, et qui désigne des pratiques relativement variées.

Durant ce cheminement en tant que « dramaturge » je rencontre des interrogations, bien souvent partagées par d’autres pairs :
Qu’est-ce qu’un bon accompagnement à la création ? Qu’est-ce que des retours réellement utiles et opérants, pour unxe artiste en travail ? Au service de qui et de quoi sont les dramaturges : le projet ? l’artiste ? le public ? iel-même ?
Qu’est-ce qu’une bonne référence ?
Et le « dramaturge » est-il nécessairement cet être de savoir, de juste distance et de sagesse, sorte d’hybride du philosophe, du pédagogue et du psychanalyste, et dont la posture serait individuelle et spécifique, au sein d’une équipe de création ?

Contenu et proposition d’atelier :

L’atelier propose de cartographier, partager, et interroger un certain nombre de présupposés liés à la fonction de dramaturge, mais au travers d’une approche pratique.

L’approche est centrée notamment sur la notion de retours, sur la perception du « cahier des charges » et des attentes, et sur des outils mobilisant l’intelligence et les imaginaires collectifs

Cette méthode, un peu bricolée au fil des années, sert de support et d’expérience concrète, pour encourager la mise en commun des savoirs et des ressources collectives, et, peut-être, in fine, pour encourager des possibles approches, désacralisées, de « dramaturgies autogérées », encore à inventer.

L’atelier s’adresse autant à des personnes qui accompagnent parfois des projets de création (dramaturgie, assistanat, regard extérieur, etc.), qu’à des artistes porteurxeuses de projets.

Déroulé et pré-requis :

L’atelier inclut 2 personnes porteuses de projet, en tout début de leur processus de création, et qui seraient d’accord que leur projet en devenir serve de base de travail commun.