Si vous ne parvenez pas à lire cette newsletter correctement, cliquez ici.
Si vous ne désirez plus recevoir cette newsletter, veuillez nous envoyer un message à info@avdc.ch.

Association Vaudoise de Danse Contemporaine
Rte de Genève 57 // Case postale 21 // 1001 Lausanne
T: 021 661 22 53 // 021 661 22 54
LE BUREAU EST OUVERT DU LUNDI AU VENDREDI
 
 
 
 
 
 
 

Spectacles

 

ACTUALITES DE L'AVDC

 
Du 12 au 16 mai 2016 /// Dans 28 villes et communes de Suisse et une ville de France voisine

Créons des liens !
Forte du succès remporté lors de son 10ème anniversaire, la Fête de la Danse revient du 12 au 16 mai, placée cette année sous le thème du "lien". A l’heure où les notions de vivre ensemble et de cohésion sociale sont mises à l’épreuve, la Fête de la Danse prend le contre-pied en offrant une programmation basée sur la curiosité pour autrui et le partage. La danse, vecteur de proximité et de compréhension, se décline sous toutes ses formes dans plus de 600 cours, 400 spectacles, performances, workshops, et lors d’une quarantaine de soirées. En plus de la collaboration avec les Prix suisses de danse 2015, la manifestation célèbre l’interactivité, le corps et l’espace urbain, à travers une sélection de 11 projets originaux issus d’un appel à projets national.

La Fête de la Danse, c’est quelques jours pour découvrir la danse dans les théâtres, les centres culturels et dans l’espace public. Spectacles, animations, parties, disco kids,... à chacun de concocter son programme idéal. Et partout des centaines de cours de danse, de tout style, pour petits et grands, débutants ou passionnés!

Concoctez votre programme sur www.fetedeladanse.ch

Tarif: un passe à fr. 15.- (gratuit pour les moins de 16 ans) permet l’accès à l’ensemble des activités du week-end. Le passe est vendu le jour-même.

 
29.4.2016, 19h-minuit /// Arsenic /// Lausanne

Journée internationale de la Danse
Vendredi 29 avril, 19:00-00:00, Arsenic
Depuis 1982, la Journée internationale de la Danse est célébrée le 29 avril. Elle poursuit l’objectif de révéler l’universalité de cette forme artistique, de dépasser les barrières politiques, culturelles et ethniques, de rassembler un large public autour du langage commun de la danse. Cette année, la Fête de la Danse, en collaboration avec l’Arsenic, l’association pour la Reconversion des Danseurs Professionnels et la Collection suisse de la danse, a souhaité marquer cette journée en proposant une soirée aux multiples facettes !

Cinédanse, projection en continu de films sélectionnés par la Collection suisse de la danse
Spectacle /Utile : Redonner Corps – Foofwa d’Imobilité, Neopost Foofwa. Réservation : www.arsenic.ch, 021 625 11 36
Rencontre thématique L’Avenir ? avec l’équipe artistique, organisée par l’association pour la Reconversion des Danseurs Professionnels (RDP)
Soirée La Fête de la Danse passe ses disques avec DJ Heyval


Alors, on danse !
Samedi 30 avril, 11:00-13:00, Place de la Riponne
La Fête de la Danse s’empare de l’espace public avec des démonstrations et une invitation à la danse pour tous ! Pour lancer le mouvement et donner le rythme, des danseurs passionnés d’écoles et d’associations de danse vous font découvrir différents styles. Ils vous invitent ensuite à prendre le pas et à entrer dans la danse.

Démonstration de salsa acrobatique – Morgane Castillo, Attitude
Démonstration – DanceSquare, DanceTroupe
Démonstration de hip hop – Just for Style
Démonstration – DanceSquare, DanceTroupe
Invitation à la danse – DanceTroupe

 

Vous souhaitez participer activement à la Fête de la Danse ?
La Fête de la Danse recherche des bénévoles pour l’organisation de son édition 2016 dans les villes de Vevey, Yverdon-les-Bains et Lausanne. En échange de votre engagement, vous recevrez notamment un pass pour le week-end (cours et événements gratuits).

Pour vous inscrire, annoncez-vous auprès des coordinateurs locaux :
Lausanne : AVDC, lausanne@fetedeladanse.ch, 021 661 22 54
Yverdon-les-Bains : Théâtre Benno Besson, yverdon@fetedeladanse.ch, 024 423 65 80
Vevey : Service culturel de la Ville de Vevey, vevey@fetedeladanse.ch, 021 925 34 24

 
Communiqué /// Les prochains RENDEZ-VOUS DE L'AVDC !

ANNULÉ /// Lundi 25 avril 2016
"Rendez-vous de l'AVDC" sur les conditions d'engagement du danseur
Ce Rendez-vous est annulé, pour des raisons organisationnelles. Toutefois, le nouveau modèle de contrat sera mis en ligne sur notre site internet tout prochainement.
Plus d'infos: info@avdc.ch


Les prochaines rencontres:

/// Mercredi 27 avril 2016
Assemblée générale de l'AVDC

Le Comité de l’AVDC a le plaisir de vous convier à l'Assemblée générale de l'association qui aura lieu mercredi 27 avril, de 18h à 19h30, au Théâtre Benno Besson (Yverdon-les-Bains). Les documents relatifs à l’année 2015 sont disponibles sur notre rubrique ASSOCIATION > DOCUMENTS (Rapport d’activités 2015, bilan et comptes 2015, procès-verbal de l’AG 2015).
Inscription à l'Assemblée générale: 021 661 22 54, info@avdc.ch

A l’issue de la partie statutaire, la soirée se poursuivra à 20h avec le spectacle Força Forte de la Cie Gilles Jobin, présenté au Théâtre Benno Besson dans le cadre du Festival STEPS.
Réservations pour le spectacle: 024 423 65 84, tbb@yverdon-les-bains.ch, www.theatrebennobesson.ch


/// SAVE THE DATE - samedi 21 mai 2016
L'AVDC vous convie à son prochain Rendez-vous sur le thème "Diffusion et programmation, du local à l'international", une table-ronde organisée à Lausanne. Plus d'informations à venir.

 

La Plateforme vaudoise de médiation danse de l'AVDC et le Théâtre Sévelin 36 organisent un workshop sur la Méthode de feedback pour contextes créatifs - accompagner les processus artistiques de manière productive, avec Georg Weinand, directeur de la Dampfzentrale à Berne.
Le workshop de deux jours propose un processus de feedback spécifique, en partie développée à DasArts - Haute Ecole d'art d'Amsterdam. Le but est de développer le potentiel d'un groupe à faire des feedbacks variés et complets. Dirigé par un modérateur, le feedback sur le travail artistique se base sur une question centrale et prend la forme de formats et rôles variés, pour lesquels des règles du jeu claires sont posées. La méthode enseignée est immédiatement mise en pratique: des artistes montrent du matériel scénique issu de leur prochaine pièce en création et les participants au workshop font des feedbacks.

Dates et horaires: vendredi 17 juin de 14h à 22h et samedi 18 juin de 10h à 16h (la présence aux 2 jours est obligatoire)
Lieu: Théâtre Sévelin 36, avenue de Sévelin 36, Lausanne
Langue: le workshop se déroulera en français

Cette formation continue s'adresse aux professionnels des arts vivants (danseurs/ses, comédiens/nes, médiateurs/trices, chorégraphes, enseignants/tes, administrateurs/trices, programmateurs/trices).
Le workshop est gratuit, mais le nombre de places étant limité, une sélection se fera sur dossier. Il comprendra une brève biographie et une lettre de motivation d'une 1/2 page A4 à envoyer d'ici au 30 avril 2016 à virginie.lauwerier@theatresevelin36.ch.

 

ACTUALITES DES COMPAGNIES ET CHOREGRAPHES VAUDOIS

 
Watch your step! spielt mit Vorsicht, Risiko, Spannung und blindem Vertrauen.
 
22.4.2016 /// Spring Forward, Aerowaves Platform /// Pilsen (République Tchèque)
14.5.2016 /// Festa danzante, LAC /// Lugano (CH)
« Le récital est une forme de concert pour un instrument: ici il s’agit d’un corps, dont la soliste exécute les postures selon une partition de notes suspendues dans le silence, méditatives. Autant de poses tenues alors que le mouvement circule dans l’imaginaire du spectateur... Le corps expose ses simples mystères avec une fertile puissance d’évocation. Le caractère très graphique de l’ensemble, le travail sur la silhouette, l’humour de Yasmine Hugonnet font écho à la matérialité de la présence: muscles déliés, tête effacée dans le sol, renversements, chevelure multi-fonctions... Epinglé dans la blancheur de la scène, le corps s’affirme et se fait oublier, jusqu’à ce que la voix lui vienne et nous parle de l’intérieur de la peau... » Patrick Bonté, Présentation pour le Festival Les Brigittines, Bruxelles (Brochure du Festival)
 
Les Plateformances /// Cie ADN Dialect
La Cie ADN Dialect a créé Les Plateformances en 2014 dans le but de promouvoir l’expérimentation, la médiation et la présentation de travaux artistiques, en mettant à disposition Le Clabo, un espace équipé pour les arts de la scène. Un concept pour artistes locaux et internationaux conçu pour partager, expérimenter, jammer et faciliter la présentation d’une performance à tous les stades de son évolution créative, tout en proposant des solutions pratiques pour palier aux contraintes liées à la programmation.

vendredi 22 avril dès 19h, concert à 20h
Gravity Blues, un concert d'Edmée Fleury et ses complices
Le petit plus des Plateformances, moment expérimental sur les chansons d'Edmée Fleury - danse:
- Marie-Elodie Vattoux et Maurizio Borgarello (tango)
- les jeunes du projet Ghetto Jam 2016 (duos contact)

jeudi 12 mai de 18h à 20h (prix: chf 15.-)
Workshop interactif avec Marion Sparber (Berlin) et Nerea Martinez (Bilbao)
(Danse contemporaine et partnering - bonne condition physique exigée)
lounge bar dès 20h00 - inscriptions: info@adndialect.ch

vendredi 13 mai à 20h
Présentation de la pièce "Eight" (prix: entrée libre - chapeau - durée 30 min.)
Marion Sparber (Berlin) et Nerea Martinez (Bilbao) en co-production avec Sólodos Cía
lounge bar dès 20h30 - informations: info@adndialect.ch

Information et réservation: info@adndialect.ch ou Marion Dil +41 (0)79 502 86 05

 
Après la pyramide infernale de « No Plan B » présentée au USA, le chorégraphe plasticien Angelo Dello Iacono émerge avec une « portée musicale » grandeur nature, sensée défier danseurs et musiciens, pour le plaisir des amateur de jazz progressif, mais aussi pour un public de tous horizons. Un contexte ludique où musiciens et danseurs pourront littéralement créer les axes de travail réunissant le mouvement à la musique.
 
Désir explore les relations entre la danse et le concept de désir développé par ces philosophes.
Conçu comme un agencement, mais aussi comme un élan dépassant le comblement du manque pour entraîner le sujet au-delà de lui-même, le désir selon Deleuze et Guattari pourrait aussi bien être de la danse.
Intérieur est un processus, une trajectoire. Dans le cosmos, le chaos des multiples dimensions, une danseuse. Elle est là pour organiser ce chaos, le transformer en espace et en temps. Traversée par un flux confus, elle agit sur ce flux pour l'agencer, l'intégrer à son monde intérieur. Puis, elle ouvre ce monde vers un ailleurs.

 
17.4.2016 /// 18.4.2016 /// 20.4.2016 /// Lokremise - St-Gall /// Vidmar1 - Berne /// Roxy - Birsfelden
22.4.2016 /// 24.4.2016 /// Salle de Chantemerle - Moutier /// Teatro Sociale - Bellinzona
27.4.2016 /// Théâtre Benno Besson - Yverdon
29.4.2016 /// 30.4.2016 /// Phönix Theater - Steckborn /// Gessnerallee - Zurich
Après QUANTUM créée en 2013 sur le site CMS du CERN, Gilles Jobin puise à nouveau son inspiration dans la physique des particules. La « strong force » - "força forte" est la plus puissante des 4 forces fondamentales de la nature, c’est elle qui tient les "quarks" ensemble et donc toute matière dans l’univers. C’est cette force "contre-intuitive" qui sera le moteur d’activation du mouvement. La pièce sera ainsi abstraite dans sa mise en mouvement mais concrète dans son expression. Construite sous forme d’abstraction figurative, elle posera le regard du spectateur entre réalité et perception. La musicale originale sera créée par Franz Treichler et les costumes signés par le styliste belge Jean-Paul Lespagnard qui a déjà collaboré avec la compagnie pour QUANTUM.
 
15.4.2016 - portes ouvertes sur la création /// Studio Linga /// L'Octogone /// Pully
La démarche chorégraphique de Katarzyna Gdaniec et Marco Cantalupo explore les situations politiques et sociales pour observer leur répercussion sur les corps. Ils mettent en œuvre une écriture décalée, une danse corporelle, sensuelle et puissante, qui (se) joue des styles et des contraintes. Pour les chorégraphes, créer pour la compagnie junior du MARCHEPIED est l’occasion de s’aventurer dans un travail de découverte, de réécriture, de transition, de "finition" pédagogique. Une passation d’expériences. Et une passionnante plongée dans une nouvelle génération d’interprètes.
« Le danseur est un corps de signes à déchiffrer. Et les corps ont encore et toujours beaucoup à dire. »

 
Performance /// Cie Linga
Performance au Musée d'art de Pully dans le cadre de la journée portes ouvertes "Un samedi culturel" organisée par la Ville de Pully.
L'intégral du programme de la journée : www.pully.ch/culture.

 
The Wanderers Peace /// Cie Nicole Seiler
The Wanderers Peace est une recherche documentaire sur la vie de la danseuse allemande Beatrice Cordua. Tournant son regard sur le passé, ce travail dansé et filmé examine de manière sensible les transformations du corps, mais aussi celles, historiques, du milieu de la danse. Beatrice Cordua partage ses souvenirs et ses expériences de danseuse vécues durant les dernières quelques décennies. Spectacle en allemand. Surtitré en français.
 
ISSHH(§) explore les liens entre son et image, entre cinéma et scène. Un travail de recherche chorégraphique qui questionne la notion de groupe, le « faire corps commun. » Une exploration du cinéma indien a permis de plonger dans l’immensité de ce référentiel sonore. ISSHH(§) prend appui sur Devdas, ouvrage écrit en 1917 par Sarat Chandra Chattrjee et objet, depuis, de multiples adaptations sur grand écran. Sur un plateau épuré et avec le concours des danseurs de la compagnie Attakkalari (Bangalore, IN), Nicole Seiler convoque ainsi plus d’un siècle de perceptions acoustiques et nous emmène dans un voyage choréo-cinématographique qui questionne les possibilités infinies de nos imaginaires.
 
Après le solo pour jeune public CACHE FANTÔME (2010), YoungSoon Cho Jaquet s’associe cette fois à une modeleuse, Héloïse Heïdi Fracheboud, et une percussionniste, Alexandra Bellon. Ensemble, les trois femmes entendent proposer une version contemporaine du conte de Sugungga, célèbre Pansori – récit chanté traditionnel coréen convoquant chant, danse et rythmique - qui narre les aventures du Roi dragon de la mer du sud, de la tortue et du lapin sauvage...
 
Rope est une performance qui lie tous les participants, attachés entre eux par les poignets avec des cordelettes de longueur variable. À l’instar d’un chef d’orchestre, YoungSoon Cho Jaquet donne le « la » en initiant les déplacements. Comme une onde qui vacille à la surface de l’eau, le mouvement initial se transmet d’une personne à l’autre ; les fils des participants se croisent et s’emmêlent créant des formes inédites.
 
15.4.2016 /// Théâtre des Rives /// Charenton-le-Pont (F)
Imaginez une scène couverte de roses… portés par les mélodies ensorcelantes de Piazzolla et les rythmes de Gotan Project, ils dansent et nous livrent leurs intimités, leurs jouissances, leurs désirs dans une suite de tableaux surréalistes. Poussant l’introspection jusqu’à son paroxysme, ils incarneront le Désir, la Passion, la Souffrance, le Désespoir, toutes les figures de l’Amour qui brûle, dévaste, fait vivre. Une représentation moderne du Tango...aux parfums argentins...
 
28-30.4 et 1.5.2016 /// Espace D /// Renens
Octavio de la Roza réinterprète le mythe en s'inspirant de l'opéra de Bizet et de la nouvelle de Mérimée. Dans un spectacle chorégraphique sous forme de grande fête où seront aussi invités la haute couture, la comédie musicale, la danse, le théâtre ou la chanson, le chorégraphe et danseur est accompagné de sa compagne Camila Collela. Ensemble, ils rejouent devant nos yeux une des plus tragiques histoires d'amour de tous les temps en alliant les contradictions les plus jouissives.
 
NEONS, Never Ever, Oh! Noisy Shadows /// Cie Philippe Saire
Conçu comme une forme légère avec deux danseurs, des journaux lumineux et des néons pour seules lumières, NéONS se veut une pièce proche des arts plastiques, à l’instar de Black Out (2011). Dans NéONS, Philippe Saire retrouve des matériaux qu’il avait déjà utilisés par le passé : les journaux lumineux et les néons. Ceux-ci forment la lumière, le décor et le subtext de la pièce. Ils découpent des scènes dans la pénombre et sont le cadre physique et langagier d’une chorégraphie sombre et parfois ironique sur l’intimité et la séparation. Cette suite de tableaux et « étude » sur la lumière rapprochent une nouvelle fois le chorégraphe des arts plastiques, domaine qui l’intéresse depuis longtemps.
 
Black Out renoue avec la plénitude du mouvement et témoigne d’un attachement ancien de Philippe Saire au dessin. Au centre d'un dispositif original, un sol granuleux noir, composé de milliers de fragments de "matière noire" dans laquelle les mouvements de trois danseurs viennent laisser leur trace et composer, à l’intérieur de l’œuvre chorégraphique, une œuvre plastique. Cette composition mouvante, entre danse et arts performatifs, offre au spectateur, placé en surplomb, une vision insolite et le prédispose à un rapport physique et sensoriel à l’œuvre en train de se faire.
 
Vacuum génère des images impossibles, peintures fantastiques et scènes dignes de la science-fiction. Un jeu d’apparitions et de disparitions des corps, entre trou noir et éblouissement. Ce duo est le troisième volet d’une série de pièces appelée Dispositifs, en convergence avec les arts plastiques. Après Black Out et NEONS Never Ever, Oh! Noisy Shadows, Vacuum explore un nouvel aspect de notre perception visuelle: l’illusion.
 
"Dis-moi, Muse, cet homme subtil qui erra si longtemps, après qu'il eut renversé la citadelle sacrée de Troie. Et il vit les cités de peuples nombreux, et il connut leur esprit ; et dans son coeur, il endura beaucoup de maux, sur la mer, pour sa propre vie et le retour de ses compagnons. Mais il ne les sauva point, contre son désir ; et ils périrent par leur impiété, les insensés! Ayant mangé les boeufs de Hèlios Hypérionade. Et ce dernier leur ravit l'heure du retour. Dis-moi une partie de ces choses, Déesse, fille de Zeus." Homer "Odyssey", Rhapsodie I.
 
7.5.2016 /// Sommerblut Festival /// Köln (D)
Lui et Artemis, duo interprété par deux danseurs âgés de plus de 60 ans, est un voyage paradoxal d'un vieux couple, plus jeune d'esprit dans leurs corps usés qu'ils ne l'étaient au moment de leur première étreinte.
 
26.4.2016 /// FIM Basel 2016 /// Bâle
Une danseuse, un contrebassiste. Un point commun: le désir d’explorer les thèmes de l’intuition et de l’expérimentation; laisser la liberté d’habiter chaque instant pour lui-même, par un geste, une phrase musicale, où le mouvement de l’une se love dans les notes de l’autre, dans une direction indéterminée au préalable mais qui prend forme sous la nécessité de l’instant. Le scénario se déroule ainsi, tel un kôan zen, une énigme, dont la solution se trouve dans l’inconscient et ne se révèle qu’à celui qui saura lâcher prise...
 
Tondorunderond /// Fréquence Moteur
Tondorunderond est une performance participative inspirée des rondes. Tout le monde est bienvenu ! Les participants apprennent quelques pas simples, écoutent la musique jouée en live et sont prêts à danser ensemble. À tour de rôle, chacun peut prendre les commandes de la ronde. Les participants peuvent rejoindre et quitter le cercle à tout moment. Ainsi naît la possibilité de former la plus grande ronde possible et de partager une expérience commune, basée sur l’échange et le plaisir.
 
Becoming is a patchwork that was specially developed for a charity gala for the benefit of Alzheimer’s disease research. This performance is organized by Eric Gautier and the Gautier dance.
 
Unausgeglichenheit /// Company Idem
Nous avons tous le désir de vivre en harmonie avec nous-mêmes et notre environnement. Ce système dynamique qui nous entoure est d’ailleurs rarement dans un état harmonieux, mais nous cherchons tout de même un état de bien-être intérieur. Tel des funambules, nous avançons à la recherche de notre point d’équilibre personnel. Equilibre entre notre ressenti et la façon dont nous nous encrons dans notre réalité.
Parfois, nous nous soustrayons de notre réalité ambivalente et connaissons de brève moments de libération, notamment grâce au sport, à la méditation ou encore au travers d’une pièce de musique, mais nous sommes rapidement rattrapés par les tracas et autres réflexions incessantes que nous nous infligeons. Cette recherche continue de l’harmonie, ou autrement dit, d’un point d’équilibre entre le soi intime et le monde dans lequel nous vivons, nous stimule comme des toxicomanes qui cherchent leur prochaine défonce. Le duo Clément Bugnon et Matthias Kass part en quète de cet équilibre dans les travers d’un espace choisi en ville de Neuchâtel .

 
Un bon plan /// Adina Secretan
L’Arsenic et le Théâtre Sévelin 36, en partenariat avec « Sévelin demain », ont lancé un projet artistique de danse-performance dans leur quartier. Durant deux mois, les participants, habitants ou utilisateurs du quartier de Sévelin, ont réalisé une cartographie sensible et décalée du quartier en mêlant librement texte, mouvement et performance. De cette cartographie faite d’anecdotes, de rêves, de chair et de pierre, est née une visite guidée performative durant laquelle les visiteurs munis d’une carte particulière se désorientent joyeusement.
 
druMonster /// Cie Retica
Créé lors d’un projet pédagogique mené au Zanskar dans les hautes vallées de l’Himalaya, druMonster met en scène la rencontre de deux individus très différents. Contraints de cohabiter dans un environnement aride, ils optent pour l’humour et la dérision ; ils se façonnent un monde éphémère, dans lequel musique, rythme et mouvement se substituent au langage. À l’issue du spectacle, le public est invité à une rencontre avec les artistes.
 
Portes ouvertes - BREATHE avec Katarzyna Gdaniec /// Le MARCHEPIED
La démarche chorégraphique de Katarzyna Gdaniec et Marco Cantalupo explore les situations politiques et sociales pour observer leur répercussion sur les corps. Ils mettent en œuvre une écriture décalée, une danse corporelle, sensuelle et puissante, qui (se) joue des styles et des contraintes.
Pour les chorégraphes, créer pour la compagnie junior du MARCHEPIED est l’occasion de s’aventurer dans un travail de découverte, de réécriture, de transition, de "finition" pédagogique. Une passation d’expériences. Et une passionnante plongée dans une nouvelle génération d’interprètes.

 
Danse en ville /// LE MARCHEPIED
Danse en ville propose aux passants du jour un itinéraire chorégraphique alliant plaisir et poésie. Les danseuses du MARCHEPIED investissent l'espace urbain pour mieux en valoriser l’architecture, pour faire voir ou découvrir la danse contemporaine dans toute sa sensualité et son originalité. Un moment de convivialité partagé grâce à la vivacité et à la générosité inhérente au danseur.
 
HHHHH /// MURMUR /// BREATHE /// Créations 2016 du MARCHEPIED
Chaque année, le Théâtre Sévelin 36 accueille les créations annuelles de la compagnie formatrice du Marchepied. Cette dernière vise à insérer le danseur dans la vie professionnelle par le biais de la création chorégraphique. Elle propose un cursus axé sur l’acquisition des compétences attendues chez un danseur de la part des compagnies professionnelles et apporte les outils nécessaires aux danseurs au sortir de formation, pour rentrer dans le métier. Cette année, trois créations seront présentées au Théâtre Sévelin 36:
- HHHHH création signée par YoungSoon Cho Jaquet en collaboration avec les danseurs;
- MURMUR création signée par Corinne Rochet et Nicholas Pettit en collaboration avec les danseurs;
- BREATHE chorégraphie Katarzyna Gdaniec - Cie Linga.

 

ACTUALITES DE NOS PARTENAIRES PRIVILEGE

 

Avec le passedanse, vous obtenez des réductions de 20 à 50% sur le prix des places de chacun des spectacles programmés. Il est valable pour toute la saison 2015-2016, d'août à juillet. Il coûte 20 francs suisses (prix unique, ou 16 euros).

La 20e saison du passedanse réunit toute la programmation chorégraphique de l’adc (association pour la danse contemporaine), la Bâtie – Festival de Genève, Château Rouge (Annemasse), le Festival Antigel, le Grand Théâtre de Genève, l'Esplanade du Lac (Divonne-les-Bains), le Service de la Culture de Vernier, le Théâtre Forum Meyrin, le Théâtre de l’Usine. Sur présentation du passedanse 15/16, vous bénéficiez d’un tarif préférentiel pour les spectacles de danse, ou d’une bonne surprise, dans les lieux associés (sur Vaud: Théâtre Sévelin 36, Arsenic, Théâtre Vidy-Lausanne, l'Octogone).

Vous pouvez obtenir le Passedanse aux billetteries des lieux partenaires (Salle des Eaux-Vives, Salle des Fêtes de Vernier, Grand Théâtre de Genève, Théâtre Forum Meyrin, Esplanade du Lac, Château Rouge, Théâtre de l'Usine) les soirs de représentation.

 
Depuis le mois de février, le far° propose des ateliers hebdomadaires à des migrants, les jeudis de 10h30 à 12h30. Ces rendez-vous s'inscrivent en parallèle de la réflexion menée pour la programmation du festival et son titre Ailleurs. En effet, la ville de Nyon est aussi confrontée aux questions migratoires. Elle se trouve même dans une région où plusieurs abris de Protection Civile ont été ouverts et aménagés pour loger des requérants d’asile. Une maison de jour a également été ouverte proche des bureaux du far° l'automne dernier. Nous avons donc souhaité rencontrer ces personnes récemment arrivées, faire leur connaissance, partager du temps et des expériences avec eux. De nombreux artistes (voir ci-dessous) ont été sollicités pour leur proposer de donner un peu de leur temps sous forme d'ateliers. Les premières rencontres ont été l'occasion d'apprendre des chansons en tigrinya et de découvrir d'autres façons d'appréhender la danse, qui d'ailleurs s'est imposée comme le moyen le plus efficace pour créer la rencontre. Toutes les personnes qui voudraient participer à ces ateliers sont les bienvenues!

Dates: chaque jeudi de 10h30-12h30, jusqu'en juillet, accès libre et ouverts à tous
Lieu: salle des expositions / 5, rue des Marchandises /1260 Nyon
(sauf du 31 mars au 28 avril où les ateliers ont lieu au Centre d'accueil multiculturel / 3, rue Neuve / 1260 Nyon)

Artistes invité-e-s : Mickaël Phelippeau, Aurélien Patouillard, Delgado Fuchs, Guillaume Béguin, Fabrice Gorgerat, Andrea Marioni, Marco Berrettini, Loan Nguyen, Yann Marussisch, Zoé Cadotsch et Julien Basler, Nicole Seiler, Chloé Démétriadès, La Ribot, Lucie Schaeren, Perrine Valli, Cindy van Acker, Stéphanie Rosianu, Foofwa d’Imobilité, Christophe Jaquet, Audrey Cavelius, Gregory Stauffer, Massimo Furlan, Yasmine Hugonnet, Philippe Wicht, Ioannis Mandafounis, Rebecca Balestra, Laurent Pichaud (liste en cours).

 
La compagnie britannique Candoco Dance Company est l’une des principales formations de danse contemporaine européenne. Ses chorégraphies mettent en scène à parts égales des danseurs en situation de handicap ou non et les chorégraphes puisent allègrement dans les nombreuses possibilités offertes par cette constellation particulière. Bien que les approches divergent, les oeuvres combinées de ce programme s’appuient toutes deux fortement sur l’improvisation. Trisha Brown reprend, dans "Set and Reset/Reset", un chef-d’oeuvre de la danse postmoderne américaine, et poursuit tout en la modernisant sa recherche sur le mouvement initiée au XXe siècle. Quant à Thomas Hauert, il laisse ses interprètes improviser pendant la représentation dans un cadre défini au préalable. L’ensemble du programme est rythmé par la bande originale de l’émouvant documentaire "Il bacio di Tosca", réalisé par Daniel Schmid sur les pensionnaires d’une maison de retraite pour musiciens, créée par Giuseppe Verdi. Il ressort de ces différentes inspirations un dialogue passionnant et toujours léger sur la vulnérabilité, la vieillesse et la vanité, dialogue qui prend une tournure chaque fois un peu différente sur scène.
 
Black Out a fêté sa 100e représentation à Beyrouth, en avril 2014 et continue son parcours sur la scène internationale. Cette pièce au dispositif iconoclaste, entre danse et arts performatifs, est une véritable expérience pour le public qui y assiste en surplomb. Philippe Saire témoigne ici de son attachement ancien au dessin. Il aime les « mises à l’épreuve », surtout si elles contribuent à renouveler le rapport entre oeuvre et spectateur. Vertige ou fatale attraction ? Black Out invite littéralement à prendre de la hauteur pour mieux plonger dans une oeuvre où gestes graphiques et chorégraphiques se mêlent intimement. Tour à tour performance, action painting et parabole de l’anéantissement, la pièce se donne à voir comme une dramaturgie de la matière. Dans Black Out, la matérialité est au centre du dispositif, sous la forme d’un sol granuleux noir, composé de milliers de fragments dans lesquels les mouvements des danseurs viennent laisser leur trace et composer, à l’intérieur de l’oeuvre chorégraphique, une oeuvre plastique. Nous assistons à un work in progress, produisant des images empreintes de noirceur, et qui touchent à la sphère intime, à notre part sombre.
 
Pour ce projet, YoungSoon Cho Jaquet s’associe à une yodeleuse, Héloïse Heïdi Fracheboud, et une percussionniste, Alexandra Bellon, en proposant une version contemporaine du célèbre pansori – récit chanté traditionnel coréen, qui narre les aventures du Roi dragon de la Mer du Sud, de la tortue et du lapin sauvage.
 
Chaque année, le Théâtre Sévelin 36 accueille les créations annuelles de la compagnie formatrice du Marchepied. Cette dernière vise à insérer le danseur dans la vie professionnelle par le biais de la création chorégraphique. Elle propose un cursus axé sur l’acquisition des compétences attendues chez un danseur de la part des compagnies professionnelles et apporte les outils nécessaires aux danseurs au sortir de formation, pour rentrer dans le métier. Cette année, trois créations seront présentées au Théâtre Sévelin 36:
HHHHH création signée par YoungSoon Cho Jaquet en collaboration avec les danseurs;
MURMUR création signée par Corinne Rochet et Nicholas Pettit en collaboration avec les danseurs;
BREATHE chorégraphie Katarzyna Gdaniec - Cie Linga.

 
La Fête de la Danse, c’est quelques jours pour découvrir la danse dans les théâtres, les centres culturels et dans l’espace public. Spectacles, animations, parties, disco kids,... à chacun de concocter son programme idéal. Et partout des centaines de cours de danse, de tout style, pour petits et grands, débutants ou passionnés!
 
Tanz | faktor est un projet de coopération entre 9 théâtres et festivals suisses, avec l’objectif d’offrir aux chorégraphes suisses une tournée dans différents régions du pays. Les soirées « pièces courtes » de tanz|faktor permettent au public de découvrir à chaque fois différentes facettes de la chorégraphie contemporaine. Tanz|faktor permet aux jeunes artistes suisses comme aux plus confirmés de développer leur réseau artistique et d’établir des collaborations avec des organisateurs de diverses régions. L’édition 2016 de tanz|faktor se tiendra de mars à septembre 2016. Le jury a sélectionné 17 compagnies, 12 de Suisse alémanique et 4 de Suisse romande, établies dans neuf villes suisses.

Le Théâtre Sévelin 36 présentera 5 pièces les 13 et 14 mai 2016 dans le cadre de la Fête de la Danse:
- COINCIDENCE, Panorama Dance Theater
- CTRL-V (EP), Cosima Grand
- Into Pieces, Bufo Makmal
- Heavy Petting, Joshua Monten
- One One One !, Cie Ioannis Mandafounis

 
Ce printemps, à l'occasion de la Fête de la Danse 2016, le parc de Vidy devant le Théâtre sera le décor d'un projet singulier présenté par les étudiants danseurs de 1re année, dirigés par la collectif Busy Rocks.
Tuur Marinus, Marisa Cabal et Fabian Barba du collectif Busy Rocks, tous trois formés à P.A.R.T.S., accompagnent les étudiants danseurs de première année du Bachelor en danse contemporaine de la Manufacture pour la création d’une installation performative perchée dans des arbres. Pendant trois semaines, les étudiants explorent les structures composées de cordes, de tissus et de poulies, inventées et utilisées par le collectif pour créer des dynamiques de mouvements en suspension, en lévitation, en contrepoids. Pour la Fête de la Danse, les étudiants présentent le résultat de cette recherche.

Répétitions publiques: 26-29.4.2016, de 14h15 à 17h // 2-12.5.2016, de 12h à 17h.
Représentations: 13 et 14.5.2016, de 12h30 à 14h30 // 15.5.2016, de 14h-16h.

 
Depuis sa création, la chorégraphie "Rosas danst Rosas" de Anne Teresa De Keersmaeker a été réinterprétée dans le monde entier. En collaboration avec la Fête de la Danse, le Théâtre de Vidy vous propose de participer à un événement "Re:Rosas!" en plein air.
Vous pourrez participer à un atelier public donné par Johanne Saunier (danseuse de la compagnie Rosas), assister à la présentation des interprétations proposées par dix groupes venant d’horizons très différents : enfants, adultes, danseurs en formation ou amateurs, associations, maisons de quartier..., et danser tous ensemble à l’occasion d’une flashmob finale.

 
Considérée comme la chorégraphe la plus excentrique de la Corée du Sud, Eun-Me Ahn a présenté ses créations dans les plus grands festivals internationaux. Pour Dancing Grandmothers, sa dernière création, la Pina Bausch de Séoul s’est intéressée au thème de l’âge en proposant un voyage dans le temps et le mouvement, une transe collective réunissant des jeunes danseurs de sa troupe et des grands-mères coréennes dotées d’une énergie contagieuse. Âgées de 60 à 90 ans, elles sont paysannes, coiffeuses, marchandes, pharmaciennes… Caméra au poing, la chorégraphe les a débusquées au fin fond de la Corée du Sud pour raviver les braises de la joie de danser. Une douzaine d’entre elles passent de l’écran à la scène avec neuf jeunes interprètes d’une agilité et d’un dynamisme insolent.
 
À la base, tout semble les opposer : l’une est charnelle, puissante, elle incarne le renouveau du flamenco, l’autre est douce, aérienne, danseuse allemande d’origine coréenne connue pour son hip-hop revisité. Rocío Molina et Honji Wang sont les deux interprètes de Felahikum, dernière création du talentueux chorégraphe Sébastien Ramirez. Avec Felahikum, les deux danseuses aux origines éloignées à tous points de vue, trouvent un terrain commun. Elles créent ensemble un nouveau langage qui puise dans les racines du hip hop et du flamenco tout en gardant la beauté, la puissance et l’agilité caractéristiques propres à ces danses. Honji Wang se déplace avec fluidité répondant en écho à la puissance des pas enracinés de Rocío Molina. C’est l’occasion d’un dialogue tout en finesse entre ces deux artistes qui s’interrogent sur la place de la femme dans la société. Une rencontre inspirante qui marque les esprits.
 
The Wanderers Peace est une recherche documentaire sur la vie de la danseuse allemande Beatrice Cordua. Tournant son regard sur le passé, ce travail dansé et filmé examine de manière sensible les transformations du corps, mais aussi celles, historiques, du milieu de la danse. Beatrice Cordua partage ses souvenirs et ses expériences de danseuse vécues durant les dernières quelques décennies. Spectacle en allemand, surtitré en français.
 
"Cette nouvelle création est l’occasion pour moi d'explorer deux univers qui me tiennent à coeur : l'opéra Carmen et le genre de la comédie musicale. En m'inspirant très librement du fameux opéra de Georges Bizet qui raconte l'amour tragique entre Carmen, la bohémienne, et Don José, le brigadier, je veux proposer un spectacle mêlant danse, chant et musique pour un spectacle divertissant qui raconte cette histoire d'un point de vue respectueux, drôle et original. Ce que je souhaite, finalement, c'est de faire revivre cette tragédie dans un contexte contemporain, amusant et passionnel." Octavio de la Roza
 
J'ai hâte d'aimer traite non pas de l'amour, mais de l'Amour, du rêve, de l'endroit où tous les espoirs sont possibles, où la réalité et les visions ne forment qu'un. C'est le moment de la vie où l'amour est à son paroxysme, là où toutes les potentialités sont offertes, là où il ne reste plus qu'à se baisser pour ramasser à pleines mains la vie dans toute sa beauté ! C'est là où, qu'on soit adulte, enfant ou vieillard, on retrouve son instinct incarné par son enfant intérieur. J'ai hâte d'aimer nous laisse aussi percevoir l'endroit où toutes les peurs deviennent réelles. Si le jour est le symbole du jeu pour l'enfant, la nuit est le moment des grandes peurs.
 
"Dis-moi, Muse, cet homme subtil qui erra si longtemps, après qu'il eut renversé la citadelle sacrée de Troie. Et il vit les cités de peuples nombreux, et il connut leur esprit ; et dans son coeur, il endura beaucoup de maux, sur la mer, pour sa propre vie et le retour de ses compagnons. Mais il ne les sauva point, contre son désir ; et ils périrent par leur impiété, les insensés! Ayant mangé les boeufs de Hèlios Hypérionade. Et ce dernier leur ravit l'heure du retour. Dis-moi une partie de ces choses, Déesse, fille de Zeus." Homer "Odyssey", Rhapsodie I.
 
Une relation amoureuse examinée à la lumière de la physique quantique par le chorégraphe Gilles Jobin. Il remonte sur scène pour en danser la déconstruction en duo avec Susana Panadès Diaz. Avec Força Forte, Gilles Jobin propose une déconstruction abstraite d'une relation en la mettant en lien avec la force fondamentale qui permet de maintenir les quarks ensemble. Et surprise, plus la distance entre les particules augmente et plus la force interagissant entre elles augmente proportionnellement.
 
Virtuose du kathak, danse classique d'Inde, le danseur indo-britannique affiche la même brillance dans ses créations et dans les solos chorégraphiés par Akram Khan, Sidi Larbi Cherkaoui et Russell Maliphant.
 
Laissez-vous griser par le plaisir de la danse. Du Bal Littéraire au cours de salsa en passant par une ronde dans la rue, pour La Fête de la Danse, tous les pas sont permis.
Le deuxième bal littéraire du Théâtre Benno Besson invite quatre auteur(e)s Odile Cornuz, Sandra Korol, Emmanuelle Destremau et Fabrice Melquiot à raconter, en intermezzo d'un bal animé, une histoire écrite à huit mains. Le quatuor s'est donné rendez-vous quelques heures avant le bal et a choisi huit chansons faites pour danser. Inspirés par une des mélodies et en tenant compte du lieu, de la ville, de l'humeur du moment ou de l'événement du jour, chaque auteure ou auteur écrit deux épisodes qui doivent impérativement se terminer par le titre de la chanson qui va suivre. Le soir, le bal commence. Le public écoute les histoires composées pour l'occasion et peut ensuite s'élancer sur la piste pour danser sur les tubes distingués. Puis le soir-même ou le lendemain, ils peuvent encore s'initier au tango, au rock'n'roll ou à la valse dans le cadre de La Fête de la Danse. Le plaisir de mettre du mouvement dans le corps et l'esprit.

 
La qualité technique alliée à l’envoûtante sensualité des danseuses et danseurs brésiliens garantissent une combinaison irrésistible. Les meilleurs chorégraphes contemporains du pays trouvent ici des conditions idéales lorsqu’ils sont invités à créer pour la troupe.
 
Le programme varié présenté à Monthey par les Australiens atteste de la grande diversité artistique de la compagnie. Raw Models transforme les scènes de groupe en une expérience vertigineuse. La touche finale est apportée par L’Chaim ! [toast à la vie en hébreu et en yiddish], interprétée par tout l’ensemble et un acteur. Il ressort de ce dialogue d’incroyables revirements avant une perte de contrôle éblouissante en apothéose.
 
Après les saluts, la moitié de la salle rejoint les danseurs. Rave party sur le grand plateau du Bâtiment des forces motrices, en compagnie des danseurs de Eun-Me Ahn et d’une tripotée de Dancing Grandmothers – des grands-mères coréennes à l’énergie inépuisable. Cette pièce légère et joyeuse traduit la philosophie de vie tendre et hallucinée de la chorégraphe la plus excentrique de la Corée du Sud. Avec son sens conjugué du délire et de la maîtrise chorégraphique, ce Dancing Grandmothers est un cocktail bien secoué.
 
La danse de Wayne McGregor est un défi permanent à l’anatomie. Son approche chorégraphique très personnelle fait se rencontrer la danse, la science, la musique, l’art visuel et les nouvelles technologies. Wayne McGregor est décrit comme un visionnaire. Tout est parfaitement articulé dans cette nouvelle production qui s’amuse avec les structures atomiques et les mouvements corporels, décomposés jusqu’à l’infime par ses danseuses et danseurs qui sont, on peut le dire, d’une virtuosité surhumaine.
 
14-16.4.2016 /// DEPENDANCES
Dépendances est consacré à la façon dont les nouvelles technologies ont envahi nos vies, nos manières de bouger et de communiquer. Dépendances réunit un corpus de créations, de performances et de réflexions sur notre rapport aux machines et plus généralement aux addictions. Alors que Siri répond à toutes nos questions et que le petit robot domestique Buddy est à même de garder nos maisons, de s’occuper de nos enfants en bas âge ou de nos parents vieillissants, sommes-nous prêts à laisser ces machines prendre le relais ? Entre utopies et addictions, le cycle Dépendances prendra possession de nos esprits et de nos corps afin de mieux les libérer ou les débrancher.
 
Les seize danseurs s’imposent par leur sensibilité et leur virtuosité dans ce programme de trois pièces: 2 in D minor de Rafael Bonachela rend hommage à Bach, Raw Models de Jacopo Godani se distingue par la puissance de ses tableaux de groupe, et L’Chaim! (toast à la vie en yiddish) de Gideon Obarzanek réunit tout l’ensemble et un comédien. Un dialogue se terminant en apothéose par une apparente perte de contrôle éblouissante.
 
Sur la bande originale de l’émouvant documentaire Il bacio di Tosca du grand cinéaste Daniel Schmid, Thomas Hauert, lauréat du Prix suisse de la danse 2005, laisse ses interprètes improviser. Trisha Brown, figure de proue de la danse contemporaine, poursuit sa recherche sur la fluidité des mouvements. De ces deux inspirations et de la participation de danseurs en situation de handicap naît un dialogue passionnant et toujours léger sur la vulnérabilité, la vieillesse et la vanité.
 
Avec ou sans public autour. Avant, pendant et après le spectacle. Comme une installation plastique, mais humaine, mouvante, à côté de laquelle on passe, en la regardant ou non, en prenant un verre, en parlant, sans rien dire. Un musée dansant/vivant sur la durée, tout au long de la soirée, cinq soirées dans la saison, lors des représentations d’autres spectacles, parfois en collaboration avec les artistes qui jouent le même soir. Un corps dansant/dansé, (presque) jusqu’au bout de la nuit…
 
Ceci n’est pas un spectacle de danse mais un spectacle tout court ! Avec la participation de la Chorale Sarabande. Et aussi des comédiens de l’Aslec mis en scène par Nathalie Rudaz. La femme dans tous ses états, et de bonnes vielles chansons que l’on aime (pour mémoire, et comme le dit le Directeur du TLH, il n’y a que les chansons de variété qui disent la vérité !). Il y aura des femmes, toutes les femmes, de la Lolita à la mère…
 
- 13 et 14 mai de 22h à 22h30 : LABA, performance nocturne de la Cie Bertha
- 14 mai de 18h30 à 21h30: Disco kids, de 6 à 12 ans. Entrée libre
- 15 mai de 9h à 11h: Yoga brunch
- 15 mai de 11h à 15h: Cours d’initiation à la danse
- 15 mai de 17h à 18h: Rencontre avec Dorothée Franc responsable de la filière danse du Conservatoire cantonale
- 15 mai à 18h: Orthopädie or to be, duo de danse de Meret Schlegel et Kilian Haselbeck. Places limitées, réservation obligatoire.

 
Sa création Kairos avait enflammé le Festival Steps 2014, Wayne McGregor (Random Dance) revient aujourd’hui avec Atomos, où il continue à explorer l’influence des évolutions techniques et scientifiques sur la place de l’humain dans le monde. Le britannique a chorégraphié pour les plus grandes compagnies du monde, l’Opéra de Paris, le New York City Ballet ou le Nederlands Dans Theater... mais aussi pour le bal du film Harry Potter et la coupe de feu ou encore un clip de Thom Yorke (Radiohead). Ce résident convoité du Royal Ballet de Londres enchevêtre son amour de la danse et la fascination qu’il porte aux sciences pour générer des cybermondes fictionnels au carrefour entre l’homme et la machine. Dix danseurs s’entremêlent dans une harmonie exceptionnelle, laissant sourdre une émotion inattendue, renforcée par l’apparition de la 3D au coeur de la pièce. Une proposition artistique d’une grande beauté.
 
Après 13, la chorégraphe fribourgeoise Karine Jost fait aujourd’hui naître un dialogue entre musique, lumière et corps en mouvement. Coproduction réalisée dans la cadre de RésiDanse, Zwiesprache laisse le champ libre à une exploration poly-artistique aux confluents de la raison, du récit et de l’émotion. Musiciens, danseurs et créateurs d’horizons divers y fusionnent dans une sensuelle sarabande de dialogues et de soliloques. Mystique et panachée, cette nouvelle création maison estompe les limites de la réalité jusqu’à poser l’ultime question, qui souhaitons-nous être vraiment? Une conversation intime, toute en profondeur et émotion.
 
«Requiem» est une douce invitation à la réflexion sur la mort, sujet souvent encore tabou suivant les sociétés et les individus.
Accueillie pour la première fois en résidence de création à Nuithonie, la chorégraphe Tonia Schilling explore aux côtés d'interprètes de différentes origines les raisons qui poussent les êtres humains à créer des rituels pour faire face à la mort. Fascinée par les rites animistes et par les visions spirituelles et médicales asiatiques, Tonia Schilling réalise des créations qui évoluent dans un univers où la danse et les danseurs deviennent des acteurs et des médias de communication spirituelle.

 

ACTUALITES DE NOTRE PARTENAIRE RESIDENCE

 
Dans la continuité de deux précédents spectacles – Small explosion with glass and repeat echo et Shiver – cette création explore les liens entre son et image, entre cinéma et scène. Un travail de recherche chorégraphique qui questionnera la notion de groupe, le « faire corps commun ». Une exploration du cinéma indien a permis de défricher ce vaste matériel cinématographique pour se concentrer sur l'immensité de son référentiel sonore. ISSHH(§) prend appui sur Devdas, histoire d'amour légendaire écrite en 1917 et objet, depuis, de multiples adaptations sur grand écran. Sur un plateau épuré, Nicole Seiler convoque avec des interprètes indiens plus d'un siècle de perceptions acoustiques et nous emmène dans un voyage choréo-cinématographique qui questionne les possibilités infinies de nos imaginaires.
 
Plutôt qu’une performance, Partituur est un jeu chorégraphique interactif où tout le monde participe et où la frontière entre spectateurs et interprètes est questionnée. Chaque participant est muni d’un casque audio sans fil dans lequel on lui suggère de réaliser plusieurs actions, de prendre des décisions, de faire des choix. Ses actions et/ou refus d’actions influent sur la totalité du « jeu » et créé la performance. Au cours du jeu, le groupe créé son propre pays et assiste à la projection mentale du film qu’il est entrain de réaliser : Voyage dans des paysages imaginaires, rencontre avec un vrai monstre, transformation en star du rock, etc. Partituur devient alors une chorégraphie sociale dans laquelle un groupe spécifique de personnes créent une performance à chaque nouvelle partie.
Partituur s’adresse aux enfants à partir de 8 ans. Les adultes sont les bienvenus mais leur nombre ne doit pas excéder 30% du groupe total.

 
Dans le cadre du projet /Utile, la compagnie Neopost Foofwa offre un premier emploi à huit jeunes danseurs tout juste sortis de formation en les faisant participer à une création unique autour des modernités et des «oubliés» de l’Histoire de la danse. Mouvement perpétuel, frénésie et fugacité de la vie moderne toujours en marche inspirent la chorégraphie de ce spectacle orchestré par Foofwa d’Imobilité avec le scénographe Jonathan O’Hear, le compositeur Claude Jordan et la créatrice de costumes Aline Courvoisier.
 
Après le succès de leur première collaboration JINX 103, qui mêlait danse contemporaine et danse traditionnelle hongroise, József Trefeli et Gabor Varga replongent dans leur héritage commun. Ils réquisitionnent ici le folklore pour le recycler et le réinventer. Les fouets, bâtons et autres accessoires, mais aussi l’encerclement des deux danseurs par le public sur le plateau ; tout cela participe à repenser la tradition et la modernité, le territoire et la proximité. Une nouvelle danse est ainsi générée, le « faux-klore », jusqu’à inventer une CREATURE.
 
Dans Motifs, le chorégraphe Pierre Pontvianne invite la danseuse Marthe Krummenacher et le compositeur Benjamin Gibert à explorer et questionner l’instant présent, l’éphémère, la trace et l’oubli. Un duo danse? mains dans les mains qui pourrait ressembler à une danse de salon par son rythme tenu, ses portés souples et acrobatiques, la fluidité de ses pas qui se répètent. La danse joue ici avec les polyphonies et mutations chorégraphiques. Les pas se font et se défont. Le duo se remet sans cesse à l’ouvrage.
 
La Fête de la Danse est une occasion en or pour rassembler, sensibiliser et fédérer autour de la danse sous toutes ses formes ! A l’Arsenic de multiples cours, bals, démonstrations et spectacles sont à découvrir. Tout le programme: www.fetedeladanse.ch/lausanne
 

MEDIATION DANSE

 

La Fête de la Danse est aussi l'opportunité pour un large public de découvrir la danse à travers des projets participatifs et de médiation.

Visite guidée performative Un bon plan - Adina Secretan
Jeudi 12 mai, 17:45-18:30 et samedi 14 mai, 15:45-16:30, Cour de l'Arsenic
L'Arsenic et le Théâtre Sévelin 36, en partenariat avec "Sévelin Demain" ont lancé un projet artistique de danse-performance dans leur quartier. Durant deux mois, les participants ont réalisé une cartographie sensible et décalée du quartier.

Atelier d’écriture Corps & Graphie – Héloïse Pocry
Jeudi 12 mai, 18:00-20:00, Collection suisse de la danse
L'écriture est mouvement de l'esprit, le mouvement est écriture du corps: voici la relation intime entre deux moyens d'expression personnelle que les participants expérimenteront. Inscription obligatoire: info@collectiondeladanse.ch

Table à bricole
Samedi 14 mai et dimanche 15 mai, 14:00-17:00, Arsenic
Une table à bricole pour fabriquer un jeu d'illusion d'optique en papier. Un atelier de la Plateforme vaudoise de médiation danse - AVDC. Matériel à disposition.

Atelier parent-enfant Danse de mains – Natacha Garcin (dès 6 ans)
Dimanche 15 mai, 10:00-12:30, Collection suisse de la danse
La Collection suisse de la danse propose un atelier de danse de mains avec la danseuse et pédagogue Natacha Garcin. Un brunch viendra clore cette aventure. Inscription obligatoire: info@collectiondeladanse.ch

CultuRadio
Dimanche 15 mai, 12:15-12:45 et 15:15-15:45, Arsenic
CultuRadio est une invitation à pratiquer le journalisme culturel au coeur de la création scénique par l'intermédiaire d'une émission radio. Un projet de médiation initié par ParticiMedia, en partenariat avec la Plateforme vaudoise de médiation danse - AVDC et Radioschule klipp+klang.

Disco Kids
Dimanche 15 mai, 16:00-18:00, Arsenic
Une disco destinée aux enfants de 4 à 12 ans. Un espace dédié à l'apprentissagee d'une courte chorégraphie ludique et créative. Animation: Hélène Bahon entourée de DJ et mascotte.

Re:Rosas! A vous de danser ! – Rosas Remix Project, Anne Teresa De Keersmaeker
Dimanche 15 mai, 16:30-18:30, Jardins du Théâtre Vidy-Lausanne
Le Théâtre Vidy-Lausanne propose de participer à un atelier public donné par Johanne Saunier (danseuse de la compagnie Rosas) et d'assister ensuite à la présentation des interprétations Re:Rosas! proposées par dix groupes venant d'horizons très différents.

Découvrez le programme en détail : www.fetedeladanse.ch/lausanne

 
18.5.2016 /// Grande Salle de Vennes /// Lausanne

La Haute école de travail social et de la santé – EESP (Lausanne) organise une journée sur "La médiation culturelle ou l’art de constituer des publics". Au programme:

8h30-12h30 > Interventions et conférences
Elisabeth Baume-Schneider, directrice de l'EESP; Claudia della Croce, responsable du CAS en médiation culturelle à l'EESP; Jean Caune, professeur émérite à l'Université de Grenoble (F); Vinciane Despret, philosophe à l'Université de Liège (B)

14h-16h > Six ateliers animés par des médiateurs-trices culturelles

16h30-18h > Projection & vernissage du film de l’Association bruxelloise Article 27 :
Participation culturelle et accès à l’offre artistique pour toute personne

dès 18h > Apéritif dînatoire & soirée musicale

Lieu: Grande Salle de Vennes, Ch. des Abeilles 11, 1010 Lausanne
Information: Unité de formation continue, eesp, claudia.dellacroce@eesp.ch, lionel.guex@eesp.ch
ou facebook.com l journée culture et médiation culturelle

 
Conférence du Passedanse /// La nudité en scène

Plus qu'habituelle sur les scènes chorégraphiques contemporaines, la nudité est loin d’être une préoccupation récente dans le champ de la danse. Donner à voir son corps en mouvement nu, ou même seulement partiellement dénudé, n’a cependant jamais été anodin. Tantôt positivement connotée, tantôt perçue comme dangereuse, la nudité du corps dansant se prête à toutes sortes de projections fantasmatiques, de constructions idéologiques...
Dans cette conférence, nous explorons quelques-uns des imaginaires, très différents, qui ont porté cette préoccupation, de l'orée du XXe siècle aux années 1960.

Annie Suquet est historienne de la danse et auteure de L’Éveil des modernités: une histoire culturelle de la danse (1870 - 1945), éditions du Centre national de la danse, 2012. Cette conférence s’inscrit dans le cadre d’un cycle sur les modernités. Elle est proposée par le passedanse, en lien avec les programmations du printemps.

Tarif unique : 5 CHF
Réservation souhaitable : www.adc-geneve.ch

Cours / stages

 

COURS ET STAGES POUR DANSEURS PROFESSIONNELS

 
Entraînement régulier du danseur
pour voir les deux calendriers Vaud et Genève, cliquez ici


PROGRAMME LAUSANNE ET VEVEY :

CONTEMPORAIN avec Corinne Rochet
Dates : ma 10, lu 30, ma 31 MAI 2016
Horaires : 10:30 – 12:00
Lieu : Studio2, Rue du Valentin 35, 1004 Lausanne
Tarif : CHF 8.-
Contact : 021 312 16 45 ou info@marchepied.ch

CLASSIQUE avec Robert Russell
Dates : me 11, me 25 MAI 2016 // me 1er JUIN 2016
Horaires : 10:30 – 12:00
Lieu : Studio2, Rue du Valentin 35, 1004 Lausanne
Tarif : CHF 8.-
Contact : 021 312 16 45 ou info@marchepied.ch

MÉTHODE GAGA avec Géraldine Chollet
Dates : lu 23, ma 24 MAI 2016
Horaires : 10:30 – 12:00
Lieu : Studio2, Rue du Valentin 35, 1004 Lausanne
Tarif : CHF 8.-
Contact : 021 312 16 45 ou info@marchepied.ch

PARTNERING avec Nicholas Pettit
Dates : 27 AVRIL 2016 // je 26, ve 27 MAI 2016 // je 2, ve 3 JUIN 2016
Horaires : 10:30 – 12:00
Lieu : Studio2, Rue du Valentin 35, 1004 Lausanne
Tarif : CHF 8.-
Contact : 021 312 16 45 ou info@marchepied.ch

METHODE GAGA avec Géraldine Chollet
Date : ma 19 AVRIL 2016 // ma 3, ma 25 MAI 2016 // ma 14, ma 28 JUIN 2016
Horaires : 9:00 – 10:00
Lieu: Annexe 36, Rue de Genève 103, Lausanne
Tarif : amateurs fr. 25.- / professionnels fr. 10.-
Contact : 021 620 00 10, info@theatresevelin36.ch

METHODE GAGA avec Géraldine Chollet
Date : ma 12 et me 13 (salle 1) AVRIL 2016
Horaires : 9:00 – 10:30
Lieu: Arsenic, Rue de Genève 57, Lausanne
Tarif : gratuit
Contact : +41 76 562 78 94, info@nicoleseiler.com






FORMATION CONTINUE EN DANSE 
Jusqu'à juin 2016 /// Genève

Dans le cadre de leur programme de formation professionnelle continue en danse 2015-16, les RP Danses - Genève ont initié des partenariats avec des scènes artistiques genevoises, en lien avec leur programmation chorégraphique. Ces modules permettent aux artistes chorégraphiques de bénéficier d’une formation continue de qualité, aux formats et intervenant-e-s volontairement variés et aux tarifs volontairement accessibles à toutes et à tous. Incluant désormais 1 billet pour assister au spectacle de l’intervenant-e, programmé-e dans une de nos scènes partenaires, la formation professionnelle continue compte désormais avec une expérience spectatorielle partagée.

MODULE #7 I MASTERCLASSES WITH STEPS, Festival de danse Pour-cent culturel Migros, en partenariat avec l'adc - association pour la danse contemporaine, le Théâtre Forum Meyrin et Château Rouge Annemasse.

15.04.2016 Eun-Me Ahn I Durée: 2H
Spectacle inclus Dancing Grandmothers, dimanche 17.04.16 à 20H30 au BFM.

16.04.2016 Candoco Dance Company I Durée: 3H
Spectacle inclus Notturnino & set and reset / reset, jeudi 14.04.16 au Théâtre Forum Meyrin.

23.04.2016 Cie Wayne McGregor I Durée: 3H
Spectacle inclus Atomos, vendredi 22.04.16 à 20H30 au BFM.

27.04.2016 Cie Eastman Sidi Larbi Cherkaoui I Durée: 2H
Spectacles inclus Fractus, mercredi 27.04.16 au Château Rouge Annemasse.

MODULE #8 I IOANNIS MANDAFOUNIS
18-20 avril 2016 I Durée: 18H
Spectacle inclus ossip madelstam. a performance mercredi 02.03.16, en partenariat avec l'adc.

MODULE #9 I SIMONE AUGHTERLONY, Vibrant Matters – Lab
26-28 mai 2016 I Durée: 12H
Spectacle inclus Supernatural 25.05.2016, en partenariat avec l'adc.

MODULE #10 I THOMAS HAUERT, Tools for dance improvisations
27 juin - 1er juillet 2016 I Durée: 30H
En co-organisation avec La Manufacture - HETSR et en partenariat avec l'adc.

Voir le programme complet de formation continue sur: www.rp-geneve.ch
Informations et inscriptions: rp@rp-geneve.ch

PROFESSIONAL WORKSHOP 
Workshop Scholarship /// with Katie Duck

During the Tanzfestival Winterthur 2016, Katie Duck will hold an improvisation workshop. We offer a scholarship for this workshop.

Katie Duck has been investigating theatre, dance and music with live performance for 30 years. In her workshop, she takes a microscopic view on the role improvisation plays in a live performance combining her background in the performing arts with her curiosity for advances in brain studies, music and movement research. Katie guides the dancers and performers through physical exercises that highlight how the eyes and ears affect movement choices and developemental brain studies about „how we learned to walk“.

Dates of the workshop:
Sun 20.11.2016 / 12:30-18:00 // Mon 21.11.2016/ 10:00-16:00 // Tue 22.11.2016 / 10:00-16:00
Public Showing in the course of the Tanzfestival Winterthur: 22. November 2016; 20:00

Scholarship: Fee for the workshop, accomodation, food & dinner at the festival
Criteria: the workshop is for professional dancers who are active in Switzerland. Language of instruction: English.
Application: until the 7th Mai 2016 to info@tanzinwinterthur.ch (letter of motivation, CV, all documents in English).

ATELIERS 
/// Genève, Fribourg, ainsi qu'en Suisse allemande et France voisine

Quelque 160 danseuses et danseurs venus des quatre coins du monde se produisent dans le cadre de Steps, Festival de danse du Pour-cent culturel Migros. Mais ils ne dansent pas seulement sur scène: lors des jours sans représentation, ils donnent un aperçu de leur travail et de leur entraînement à leurs collègues suisses. Ces ateliers encouragent les échanges entre les professionnels de la danse. Steps organise les ateliers en collaboration avec des théâtres, des studios et des écoles de danse locaux. Ils s’adressent aux professionnels domiciliés en Suisse. Le nombre de participants est limité.

Genève
- 15.4.2016 > avec Eun-Me Ahn
- 16.4.2016 > avec Kate Marsh et Susanna Recchia de Candoco Dance Company
- 23.4.2016 > avec Fukiko Takase et Travis Clause-Knight de la Company Wayne McGregor

Fribourg
- 16.4.2016 > avec Jessica Wright et Lewis McMiller de la Company Wayne McGregor
- 16.4.2016 > avec Catarina Carvalho et Alvaro Dule de la Company Wayne McGregor

Berne
- 25.4.2016 > avec Stine Nilsen de Candoco Dance Company
- 26.4.2016 > avec Aakash Odedra

Zurich
- 12.4.2016 > avec James Pett et Anna Nowak de la Company Wayne McGregor
- 16.4.2016 > avec la Sydney Dance Company
- 18.4.2016 > avec Fabian Thome Duten
- 18.4.2016 > avec Jason Kittelberger
- 19.4.2016 > avec Patrick Williams Seebacher / TwoFace
- 26.4.2016 > avec Honji Wang

Bâle
- 18.4.2016 > avec Jessica Wright et Travis Clausen-Knight de la Company Wayne McGregor
- 18.4.2016 > avec Daniela Neugebauer et James Pett de la Company Wayne McGregor
- 23.4.2016 > avec Jason Kittelberger

Winterthur
- 17.4.2016 > avec Kate Marsh et Susanna Recchia de Candoco Dance Company

Bienne
- 20.4.2016 > avec Sao Paulo Dance Company

Annemasse (F)
- 27.4.2016 > avec Jason Kittelberger

 

COURS ET STAGES POUR AMATEURS

STAGE DE DANSE 
21-22.5.2016 / 18-19.6.2016 /// Le Zarti'cirque /// Sainte-Croix

« Nous aimons mélanger différents styles et types de danses en explorant ainsi de multiples façons d’amener le mouvement. Nous souhaitons éviter au maximum la répétition et la routine afin de créer un moment enrichissant et ludique. Notre entraînement est fondé sur la danse contemporaine et ses différentes méthodes et techniques, tout en incluant aussi d’autres disciplines telle que : la capoeira, le cirque, les arts martiaux, la danse de caractère et la sophrologie (technique de relaxation). Nos stages sont axés sur l’expérimentation et l’échange. Ainsi les participants ont l’occasion de se découvrir eux-mêmes et aussi de faire de nouvelles expériences qui amèneront une conscience personnelle plus approfondie et plus recentrée. » Clément Bugnon & Matthias Kass

Dates: 21 et 22 mai, 18 et 19 juin 2016
Horaires: 10h-13h
Lieu: LeZarti’cirque, Rue des Rasses 16 / 18 à Sainte-Croix
Tarif: CHF 50.- pour 1 journée // CHF 80.- pour les deux jours
Informations et inscriptions: info@company-idem.ch ou 079 743 98 02 - www.company-idem.ch

Stage accessible à toute personne (dès 14 ans), amateur ou professionnelle, désireuse de faire de nouvelles expériences, de s’entraîner, ou tout simplement de danser.

COURS DE CONTACT IMPROVISATION 
avec Nazario Branca et Urs Stauffer
les mercredis, 19h-21h /// Studio2 /// Lausanne

Le programme des cours et jams de contact-improvisation :

COURS
avec Nazario Branca: 13 et 27 avril 2016
avec Urs Stauffer: 11 et 28 mai, 1er et 8 juin 2016
Horaires: Mercredis, de 19h à 21h

JAM
Dates: mercredi 20 avril, 4 et 25 mai, 15 et 29 juin 2016.
Horaires: de 19h à 21h.

Prix des cours: fr. 25.- (plein tarif) ou de fr. 15.- (étudiants, AVS, chômeurs). La contribution demandée pour la jam est de fr. 5.-.
Contact: Jesse Schnell, jesseschnell@bluewin.ch, tél. 079 193 91 45.

STAGES : DAFF, YOGA ET DANSE D'EGYPTE 
30.4.2016 // 1.5.2016 /// Annexe 36 /// Lausanne

L’art du Daff
Samedi 30 avril de 10h30 à 12h00
Le Daff, "Frame Drum", instrument de percussion ancestral, ouvre les portes du monde infini du Son. Caroline Chevat, élève pendant 15ans du maître percussionniste égyptien Ibrahim el Minyawi, vous propose un travail unique à la découverte des tonalités orientales. Cet atelier sera basé sur l'étude des techniques de frappe, des rythmes d'Egypte, et sur les couleurs que peuvent laisser sortir le bois et la peau. Prêt d’instruments possible.

Le Yoga égyptien
Samedi 30 avril 2016 de 13h30 à 15h00 // Dimanche 1er mai 2016, de 10h30 à 12h00
Le yoga pharaonique est un yoga axé sur la respiration et la verticalité. Sa pratique, basée sur des postures simples et faciles à réaliser, permet de prendre conscience du souffle et de ses effets sur le corps et sur le psychisme, grâce à l’utilisation des trois niveaux de la respiration (ventrale, costale et claviculaire). Cette discipline dynamique à la portée de tous, rééduque l’appareil locomoteur, régénère et aide à être plus concentré, dans les activités quotidiennes, professionnelles et sportives. C’est aussi un excellent complément de travail corporel pour la danse.

Tahtib, l'art du bâton
Samedi 30 avril 2016 de 15h30 à 18h30 // Dimanche 1er mai 2016 de 13h30 à 16h30
Entre art martial et danse, le tahtib est la danse masculine d'Egypte connu et pratiquée depuis l'époque pharaonique. A la fois ludique, puissant et élégant, cette approche aide à sentir et intégrer l’assise et l’enracinement, l’essence même du langage du mouvement dansé en Egypte.

Plus d’infos sur Caroline Chevat et Tanz Raum: www.tanz-raum.com
Lieu des stages: Annexe 36, Rue de Genève 103, 1004 Lausanne
Contact et inscriptions : Maelia Carera, +41 (0)76 565 22 73, maelia.carera@bluewin.ch, www.maelia.ch

COURS DE GAGA 
les jeudis, 18h45-19h45 /// Annexe 36 /// Lausanne

GaGa est un langage de mouvement développé par le chorégraphe israëlien Ohad Naharin pour l'entraînement quotidien des danseurs de la Batsheva Dance Company. Ce langage enseigne et encourage la "multidimensionnalité" du mouvement, son efficacité et sa texture. GaGa permet de saisir le lien entre le plaisir et l'effort, et améliore la vitesse et la clarté d'intention. Il favorise la reconnaissance de ses propres habitudes de mouvement de même que l'acquisition de nouvelles. Enfin, la technique GaGa permet de renverser certaines faiblesses et de développer l'endurance.

Dates: 2e session: 14, 21, 28 avril /// 2, 9, 16, 23 juin
Horaires: 18:45-19:45
Niveaux: adultes, tous niveaux
Lieu: Annexe 36, Gare de Sébeillon (bâtiment de Cargo Domicile), Rue de Genève 103, Lausanne, Quai 18, 2ème étage
Informations et inscriptions: info@theatresevelin36.ch ou 021 620 00 10

COURS DANSE CONTEMPORAINE  
les lundis, 19h30-21h /// Annexe 36 /// Lausanne

Dans ses ateliers, Nicholas Pettit axe son travaille sur l'improvisation et la composition chorégraphique, tout en gardant pour base l'exploration des fondamentaux de la danse contemporaine (qualités, temps, espace). Il va diviser son cours en deux temps : dans la première partie, il poursuivra son travail sur les bases techniques de la danse contemporaine, abordée sous la forme d’un échauffement corporel. La seconde partie du cours se traduira sous forme d'un atelier de recherche chorégraphique.

Dates: 11, 25 avril /// 2, 9, 23, 30 mai /// 6, 13, 20, 27 juin
Horaires: 19:30-21:00
Niveaux: adultes, tous niveaux
Lieu: Annexe 36, Gare de Sébeillon (bâtiment de Cargo Domicile), Rue de Genève 103, Lausanne, Quai 18, 2ème étage
Informations et inscriptions: info@theatresevelin36.ch ou 021 620 00 10

ATELIER PARENTS/ENFANTS 
17.4.2016 / 22.5.2016 / 12.6.2016 /// Annexe 36 /// Lausanne

Découvrez la danse contemporaine en famille !
Les ateliers parents-enfants (4-8 ans), animés par une chorégraphe-pédagogue vous offrent un temps de partage pour partir à la découverte de la danse et de l’expression corporelle en famille.

"C’est un rendez-vous entre l’enfant et son parent, mais aussi avec le groupe constitué lors de l’atelier. Nous explorerons ensemble le mouvement créatif par une approche des fondements de la danse contemporaine."

Dates: 17 avril avec Natacha Garcin // 22 mai, 12 juin avec Jasmine Morand
Horaire: Les dimanches, 10:30-12:00
Tarif: CHF 30.- / atelier (un adulte et un enfant de 4 à 8 ans)
Lieu: Annexe 36, Rue de Genève 103, Lausanne
Inscriptions: info@theatresevelin36.ch ou 021 620 00 10

COURS CONTEMPORAIN POUR AMATEURS 
niveau intermédiaire /// avec Ai Koyama
niveau débutant/avancé /// avec Dorota Lecka
niveau avancé /// avec Gérald Durand

Cours pour amateurs niveau internédiaire donnés par Ai Koyama: les jeudis de 19h15 à 20h45.
Cours pour amateurs niveau débutant/avancé donnés par Dorota Lecka: les mardis de 19h à 21h.at
Adresse : Studio de la Compagnie Linga, L'Octogone Théâtre de Pully - av. de Lavaux 41 - 1009 Pully.

Cours pour amateurs niveau avancé donnés par Gérald Durand: les lundis de 19h à 21h.
Adresse : Studio2 du Marchepied, rue du Valentin 35 - 1004 Lausanne

Inscriptions: admin@linga.ch ou appeler le 021 721 36 03.

STAGE DE DANSE CONTEMPORAINE ET METHODE FELDENKRAIS 
avec Natacha Garcin et Eliane Schnabel
29.5.2016 (9h30-16h30) /// Corcelles-sur-Chavornay

Natacha Garcin,danseuse et praticienne de Feldenkrais propose un stage de danse contemporaine et méthode Feldenkrais, co-animé par Eliane Schnabel, praticienne de la méthode Feldenkrais. L’apprentissage de la méthode Feldenkrais liée au mouvement dansé offre à chacun une plus grande liberté de mouvement, approfondit le ressenti, tout en goûtant le plaisir de bouger en fluidité et en rythme.

Inscriptions jusqu’à une semaine avant à eliane.schnabel@feldenkrais.ch

STAGES DE DANSE 

Danse Arpan, en hommage au dieu protecteur Ganesh
La danseuse indienne Vaishali Trivedi présente l’aspect spirituel et philosophique de l’enseignement du dieu Ganesh, en tissant une performance de danse Kathak et de musique classique du nord de l’Inde. Une très célèbre Vandana (prière) de Ganesh est spécialement composée et chorégraphiée pour cette occasion, en invocation à l’esprit de dévotion et de sublimation.
Date et horaire: samedi 30 avril, de 13h30 à 18h

Danse des masques Bobo avec le danseur burkinabé Frédéric Belemkoabga Wendpanga
Les masques Bobo incarnent la puissance bénéfique de Dwo, entité dans laquelle le démiurge Wuro, instaurateur de l’ordre harmonieux de la nature, a placé une parcelle de bonté, pour rétablir l’équilibre initial lorsqu’il est perturbé ou menacé par les besoins ou les fautes des hommes. Ces masques zoomorphes représentent les génies protecteurs du village et ont la fonction d’effacer le mal et de purifier les humains de leurs impuretés. Les masques, portés par des hommes initiés dansent sur un rythme particulier.
Date et horaires Cette danse sera enseignée aux hommes le dimanche 1er mai, de 10h30 à 12h. Dès 14h, Marie-France, Vaishali et Frédéric vous inviteront à un voyage intérieur qui vous mènera, par le mouvement et les rythmes aux danses de protection, en créant un cercle bienveillant et ouvert à la transcendance.

Pour vous inscrire, Studio l’Inkourao, Marie-France Jankow, 078 605 39 45, in_kourao@bluewin.ch.

COURS DE DANSE MODERNE CREATIVE POUR ENFANTS 
23 et 30.4.2016 / 14 et 28.5.2016, 11 et 25.6.2016 /// Studio2 /// Rue du Valentin 35 /// Lausanne

Les classes d'Eveil au mouvement et à la danse et de Danse Moderne Créative pour les enfants dès 3 ans proposées par Annik Saunier consistent en une exploration à la fois ludique et technique de la Danse et du Mouvement selon des orientations modernes et contemporaines. Si une grande partie des cours est dirigée plutôt vers des temps de danse imposée (assouplissement et tenue du corps, recherche du point zéro, de l'axe, etc.), une large part de liberté est toujours offerte aux enfants afin qu'ils puissent développer leur créativité et s'épanouir également dans des mouvements d'improvisation et de danse spontanée.

Horaires:
- 10h à 10h45 : Eveil au mouvement dès 3-4 ans (degré I)
- 10h45 à 11h30 : Eveil au mouvement dès 4-5 ans (degré II)
- 11h30 à 12h15 : Eveil au mouvement dès 5-6 ans (degré III)
- 13h15 à 14h15 : Danse moderne créative dès 6-7 ans,

Renseignements et inscriptions: www.anniksaunier.ch, 079 744 67 14, dansannik@gmail.com

Auditions

 
Audition /// Cie Linga

La Cie Linga - compagnie de danse contemporaine basée à Pully/Lausanne / direction artistique : Katarzyna Gdaniec et Marco Cantalupo - recherche 4 danseurs contemporains (H). Solide formation technique et expérience de la scène pour reprise de rôle, le 28 janvier 2017, à Pully/Lausanne (CH).

Période de travail : décembre 2016 et janvier 2017 (4 semaines).
Candidatures: envoyer un CV avec photo et un lien internet avec une vidéo de danse avant le 25 avril 2016 à audi@linga.ch.
Sélection sur dossier, réponse à partir du 28 avril.

 

Nunzio Impellizzeri Dance Company sucht professionelle Tänzer (m)
Im Rahmen eines Choreografie Workshops wird Choreograf Nunzio Impellizzeri Tänzer für die neue Kreation IN.QUIETA ROOMS selektieren. (Produktion 2016/2017).
Gesucht werden männliche Tänzer mit starker klassischer und zeitgenössischer Technik, schauspielerischem können und fundierter Erfahrung in Improvisation. Mindestens 3 Jahre professionelle Erfahrung sind gefragt. Es werden Bewerber bevorzugt, die in der Schweiz oder angrenzenden Länder wohnhaft sind.

Die Teilnahme erfolgt auf Einladung, ausgewählte Kandidaten werden bis 5. Mai 2016 persönlich kontaktiert. Die Audition wird in den Studios vom Tanzhaus Zürich vom 20. Bis 23. Juni 2016 stattfinden.

Das Projekt wird in folgendem Zeitraum stattfinden:
1. Dezember 2016 bis 9. Februar 2017 // 10. Feburar 2017 – Premiere // weitere Vorstellungen am 11. Und 12. Februar 2017 im Theater am Gleis, Winterthur (CH)

Bitte Bewerbungen inklusive CV, Photos und Videolinks bis 28. April senden an: management@nunziodance.com
Für mehr Infos: www.nunziodance.com & https://www.facebook.com/nunzio.impellizzeri/

 

Looking for mal dancers for project "SPUREN"
Which cultural heritage do we have in Switzerland? Why isn’t it present in our daily lives? Is it not interesting, not contemporary or not consistent with our current needs? Why are certain customs lived only in remote valleys and isolated communities? If Swiss culture would be actively pursued by the whole population, would our heritage continue to develop, find a contemporary expression and thus be more appealing?

In the project SPUREN (TRACES), we would like to confront our bodies and our capabilities to Swiss folk culture and develop a contemporary expression. For a project about Swiss folklore, Mirjam Sutter and Elena Morena Weber are looking for one male dancer who feels addressed by the subject. In addition, a geographic and cultural link with Switzerland should be present.

Rehearsals: 1st to 15th September 2016 in Zurich
Performances on 16th and 17th September (double bill) 2016 at Kulturmarkt Zurich

Interested ?: applicants shall send documents (CV and videolinks) to elena.morena.w@gmail.com
Infos & contact: www.acces-a-la-danse.com | www.elenamorena.com
elena.morena.w@gmail.com

 

Retrouvez d'autres liens sur des annonces d'auditions sur la page PROS > DANSEURS de l'AVDC.

Annonces

 

Le Conseil de fondation de l’Arsenic a nommé, avec l’approbation de la Municipalité, Patrick de Rham, actuel directeur du festival Les Urbaines, à la direction de l'institution dès le 1er juillet 2017. Sa large expérience de direction, sa connaissance approfondie de la création scénique pluridisciplinaire et sa capacité à proposer une ligne artistique audacieuse le désignent comme un directeur de grande qualité pour continuer à faire de l'Arsenic un carrefour des arts de la scène unique sur le plan suisse.

Patrick de Rham a obtenu un diplôme en gestion culturelle à l'Université de Lausanne. D'abord intervenant dans diverses Hautes Ecoles (Manufacture et ECAL), il a ensuite travaillé comme réalisateur à la Radio Suisse Romande, avant de reprendre avec succès la direction du festival Les Urbaines dès 2007, et parallèlement depuis 2013, la direction du projet Post Digital Cultures de l'Office Fédéral de la Culture.

 

Le comité de Reso a choisi Boris Brüderlin comme nouveau directeur de Reso à partir du 1er août 2016. Après avoir achevé des études en littérature, théâtre, histoire et esthétique du cinéma aux universités de Lausanne, Berne et Berlin, ainsi qu’en dramaturgie à la Haute école de musique et de théâtre de Leipzig, Boris Brüderlin a travaillé comme assistant à la mise en scène, notamment au Luzerner Theater et au Théâtre de Vidy-Lausanne. Il a ensuite été administrateur et dramaturge pour différentes compagnies indépendantes de théâtre et de danse à la Kaserne Basel, à la Gessnerallee Zurich et à la Dampfzentrale Bern. De 2010 à 2013, il été le directeur des Treibstoff Theatertage à Bâle et depuis 2013 le responsable pour la danse, le théâtre et la culture pour la jeunesse au sein du Service de la culture du Canton de Bâle-Ville.

La directrice actuelle, Isabelle Vuong, quittera l’association à fin juillet 2016 après trois années d’activités, afin de donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle.

 

L'association Culture Valais a nommé Jean-Pierre Pralong comme directeur de Culture Valais. Âgé de 39 ans et originaire de Sion, il est entré en fonction début avril 2016. Jean-Pierre Pralong possède non seulement une licence en Lettres et un doctorat en Géosciences et Environnement, mais également un diplôme de gestion de projets. Il aura, au sein de Culture Valais, la mission de renforcer la stratégie de l’association et d’œuvrer pour sa mise en application.
 
18.4.2016 /// Arsenic /// Lausanne

L'assemblée générale de l'association pour la Reconversion des Danseurs Professionnels (RDP) aura lieu le lundi 18 avril à 19h30, salle "Labo" du Théâtre Arsenic à Lausanne.
 
2.5.2016 /// Grand-Pré 5 /// Lausanne

L'assemblée générale d'Artos se tiendra lundi 2 mai à 17h30 dans ses locaux à la rue du Grand-Pré 5 à Lausanne. Elle sera suivie d'une partie festive pour célébrer les 20 ans d'existence de l'association.
 

Pro Helvetia s’est dotée de nouveaux instruments de diffusion pour les artistes de la danse et du théâtre. Afin de renforcer la compétitivité internationale des compagnies indépendantes, Pro Helvetia peut désormais leur accorder une contribution supplémentaire pour leurs activités de diffusion lors de leurs tournées européennes. De plus, elle encourage la mise en réseau internationale lors de festivals et plateformes importants à l’étranger, avec des diffuseurs des compagnies indépendantes.
 

De plus en plus de projets réalisés, de contributeurs et d’argent collecté: le crowdfunding ou financement participatif est en plein essor. Pour la première fois, une étude s’intéresse à l’importance et au potentiel de ce financement communautaire où des donateurs sont recherchés sur Internet pour financer des projets culturels en Suisse. Le Conseiller fédéral Alain Berset a présenté les divers aspects de cette nouvelle forme de financement lors du Forum Culture et Economie qui s’est déroulé en mars dernier à Berne.

Le 2 juin 2016, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et l’Office fédéral de la culture organiseront, au Stadtmuseum d’Aarau, un symposium consacré à cette étude sur le financement participatif. Des intervenantes et intervenants de Suisse et de l’étranger aborderont, par des exemples pratiques, l’importance du financement participatif pour la culture et la plus-value qu’il lui apporte. Par ailleurs, une table ronde proposera une discussion sur les formes de collaboration entre pouvoirs publics, encouragement privé et financement participatif qui présentent un potentiel d’avenir.

 
11.5.2016-18.6.2016 /// Bagnolet (F)

Festival défricheur dédié aux écritures chorégraphiques contemporaines, les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis présentent des œuvres portant un regard aigu et poétique, un questionnement constant sur notre monde. Lieu de repérage et d’accompagnement pour les artistes, ce rendez-vous annuel propose des œuvres qui séduisent, dérangent, des œuvres qui exigent attention, écoute et font résistance à la banalisation répandue autour de nous.

Au nombre des compagnies suisses programmées: Marco Berrettini, Cindy van Acker, Yasmine Hugonnet, Marie-Caroline Hominal, Simone Truong, Eilit Marom, Anna Massoni, Elpida Orfanidou et Adina Secretan.

 
7.4.2016-1.5.2016 /// dans toute la Suisse

Du 7 avril au 1er mai 2016, la 15e édition du festival invitera des spectacles de danse contemporaine du monde entier en Suisse. Onze compagnies seront en tournée dans 36 villes et donneront 90 représentations sur 40 scènes à l’intention de près de 30’000 spectatrices et spectateurs férus de danse. La Candoco Dance Company ouvrira le festival le 7 avril 2016 au Théâtre Equilibre à Fribourg.

Les compagnies programmées: Aakash Odedra / Ballet Junior de Genève / Candoco Dance Company / Cie Gilles Jobin / Company Wayne McGregor / Eastman - Sidi Larbi Cherkaoui / Eun-Me Ahn / Huang Yi / Ramirez, Molina & Wang / Sao Paulo Dance Company / Sydney Dance Company.

 
13.4.2016 /// Volkshaus /// Zurich

Le colloque de Steps, Festival de danse du Pour-cent culturel Migros, se tiendra le mercredi 13 avril 2016. Des danseurs, des chorégraphes, des théoriciens, des critiques, des curateurs, mais aussi des représentants de la promotion culturelle publique et privée, seront invités par Steps à réfléchir sur la danse.

Thème de ce colloque: la question de l’avenir et du rôle de la danse dans cette évolution. L’avenir, aussi, comme prolongement des changements qui nous ont menés jusqu’à aujourd’hui, car la danse contemporaine nous entraîne dans un voyage vers le futur d’antan, influencé et filtré par les événements du processus de création actuel.

A une époque où la plupart des compagnies semblent puiser leur inspiration dans l’association de contraires, et leur caractère unique d’un savant mélange de différentes provenances, se pose la question de savoir quelles énergies se trouvent libérées par ces origines. Le colloque s’interroge sur le contexte, mais aussi sur la conscience artistique avec laquelle les artistes apprivoisent la réalité du quotidien. Les artistes du futur sont peut-être déjà là ou en passe d’émerger, mais nous ne les distinguons pas encore. Quelle est leur vision, leur manière de penser? Comment envisagent-ils leur futur métier? Où en sont-ils actuellement?

Public-cible: Ce colloque est destiné aux professionnels de la danse.
Inscriptions: en cliquant sur le lien: http://www.steps.ch/de/symposium-anmeldung

 

The RESEARCH ACADEMY is an international platform based at Zurich University of the Arts (ZHdK) in cooperation with the Institute of Theatre and Dance Studies, University of Berne. It aims to develop artistic practices and foster research through the strong interaction between fellows, faculty members, the artistic community, and the general public. The RESEARCH ACADEMY seeks to explore artistic strategies of contemporary performance practices in order to ask how they speak back to the cultural and economic environment, the political landscape and social values.

In 2016 the RESEARCH ACADEMY interrogates the affordances of language in the context of making performance. How do we set someone creatively ‘in motion’ through words? How can language as a stimulus, trigger, inducer, instigator (or spell) be used to generate performative acts in dance and theatre? Additionally, what various modes and registers of language might be used for reflecting artistic processes? It is across this landscape of relations that we intend to put forward our main questions: What else can language do, when language is itself taken as a practice? Over 9 days of artistic research, the participants will explore these questions integrating practical experience with critical engagement and reflection on a high level. The RESEARCH ACADEMY 2016 will be directed by an expert faculty from dance, theater, and theory: Scott deLahunta (UK), and Karin Harrasser (A).

For further information see: https://www.zhdk.ch/index.php?id=107485
The deadline for application is: 30 April 2016.
For further information, please contact: julia.wehren@zhdk.ch

 

Tuur Marinus, Marisa Cabal et Fabian Barba du collectif Busy Rocks, tous trois formés à P.A.R.T.S., accompagnent les étudiants danseurs de première année du Bachelor en danse contemporaine de la Manufacture pour la création d’une installation performative perchée dans des arbres. Pendant trois semaines, les étudiants explorent les structures composées de cordes, de tissus et de poulies, inventées et utilisées par le collectif pour créer des dynamiques de mouvements en suspension, en lévitation, en contrepoids. Pour la Fête de la Danse, les étudiants présentent le résultat de cette recherche.

Répétitions publiques : 26-29 avril, 14:15-17:00 / 2-12 mai, 12:00-17:00, Parc du Théâtre de Vidy-Lausanne

 

L’Ecole-Atelier Rudra Béjart vous invite à découvrir Les Oiseaux, spectacle inspiré de l’oeuvre d’Aristophane, célèbre dramaturge grec du IV siècle avant notre ère. Les Rudristes vousproposent, avec beaucoup d’humour, la vision d’un monde utopique entre ciel et terre où les errances humaines et divines de l’ère classique grecque reflètent les vestiges de notre société contemporaine. Le spectacle déploie tous les arts enseignés par les professeurs de l’Ecole-Atelier Rudra Béjart. Venus des cinq continents, les 40 danseurs vont dans un même élan jouer la comédie, danser et chanter (en grec) le magnifique Poème Symphonique Ornithes composé par Manos Hadjidakis en 1962 sur le texte d’Aristophane. La Comédie-Ballet Les Oiseaux, entièrement chorégraphiée par les danseurs, prendra toute sa dimension portée par la musique interprétée en direct par les musiciens, pianiste et percussionnistes de l’Ecole-Atelier Rudra Béjart Lausanne.

Réservation: inscription indispensable au moyen du formulaire de réservation en ligne sur http://culture.epfl.ch/rudra-bejart

 

Afin de vous permettre d’entrer dans les coulisses de son prochain spectacle "Les trois danseuses" selon Edgar Degas, l’Association pour la Formation des Jeunes Danseurs (AFJD) vous invite à assister à une répétition. Le programme Danse-Etudes proposé au Collège de Béthusy permet à de jeunes danseurs et danseuses de mener de front et dans les meilleures conditions une formation académique de danse et leurs études secondaires.
 
Communiqué /// TIP - Exposition et spectacle des élèves du CFP AA

Le TIP est un travail interdisciplinaire centré sur un projet. Au CFP AA, il réunit les cours théoriques (principalement le français et l’histoire de l’art) ainsi que les cours d’atelier en lien avec la future profession des élèves. Après une préparation de trois semaines en cours théoriques, les élèves élaborent en une semaine un objet /concept suivant les consignes données par leur enseignant-e d’atelier. Ils /elles expliquent ensuite leur démarche dans un texte argumentatif. Cette année, les élèves du CFP AA ont travaillé sur le thème Horizons et lu Paysages avec figures absentes de Philippe Jaccottet.

Exposition TIP 2015-2016 réalisée par les élèves de maturité professionnelle artistique
Lieu: Salle d’exposition Centre de Formation Professionnelle Arts Appliqués (CFP AA) 2, rue Necker, Genève
Dates: vernissage le 12.4.2016 à 18h, exposition du 13 au 15.4.2016
Horaires d’ouverture: 9h00–18h00

Spectacle TIP - présentation publique des soli de maturité professionnelle artistique des élèves de 3ème année de la filière CFC danse contemporaine
Lieu: adc Eaux-Vives, 82-84, rue des Eaux-Vives, Genève
Date et horaire: vendredi 15 avril, à 20h30
Entrée libre sur réservations: jusqu’au 14.04.2016 au CFPAA - 022 388 50 00.

 

A l’occasion de la Fête de la Danse à Vevey, la nouvelle Structure cantonale polysportive et artistique (SAE, sport-art-études), créée en 2014 par Florence Faure présentera le travail des jeunes danseurs ayant intégré cette filière Danse-Etudes. La SAE permet aux élèèves ayant pour vocation de faire de la danse classique ou contemporaine leur métier de suivre des cours de danse intensifs chaque jour dans les studios de l’Atelier.le.loft en bénéficiant d’un allègement au sein de l’établissement scolaire de la Tour-de-Peilz.
 

L’association pour la Reconversion des Danseurs Professionnels - RDP peut attribuer des bourses dans le cadre de la formation professionnelle de reconversion. La bourse finance tout ou partie des frais de formation professionnelle de reconversion. Les contributions aux frais de subsistance compensent partiellement la perte de revenu durant la formation professionnelle de reconversion.

Délai de dépôt de demande de bourse: 18 mai 2016.
Plus d’information: http://www.dance-transition.ch/fr/p/bourses/ - contact@dance-transition.ch

 
18.4.2016, 9h /// Café du Simplon /// Lausanne
6.6.2016, 19h /// Café Gavroche /// Genève

L'Association pour la Reconversion des Danseurs Professionnels propose aux danseurs de tous âges et tous horizons d'échanger lors de rendez-vous informels, pour prendre le temps de discuter et d'échanger sur des questions bien concrètes de (transition de) carrière. Dialoguer avec des personnes ayant vécu des situations similaires, sur des sujets propres aux parcours des danseurs, permet d'élargir son horizon et répondre à certaines questions.

Après la danse: choisir un métier lié à l'administration et la gestion culturelle
avec Karine Grasset (secrétaire générale de la Corodis, danseuse) et Virginie Lauwerier (directrice adjointe du Théâtre Sévelin 36, danseuse)
Lundi 18 avril à 9h: Café du Simplon, Simplon 17, Lausanne.

Développer ses compétences en parallèle à / en dehors de la scène ? Quelles richesses la danse m'amène-t-elle ?
avec Alessandra Mattana (coordinatrice du BA danse à la Manufacture, Haute école des arts de la scène, danseuse et boursière de la RDP) et Gabor Varga (danseur, chargé de diffusion pour la Cie Philippe Saire)
Lundi 6 juin à 19h: Café Gavroche, Boulevard James Fazy 4, Genève.

Informations et inscriptions: Sarah Guillermin, Secrétaire générale, RDP, +41 (0)78 878 58 01, www.dance-transition.ch

 

A l'occasion de la Journée internationale de la danse, la RDP organise une discussion sur L'Avenir ? avec la jeune équipe artistique de /Utile: Redonner corps de Neopost Foofwa. La soirée se poursuivra avec La Fête de la danse passe ses disques en compagnie de DJ Heyval, et la projection de films sélectionnés par la Collection suisse de la danse.
 

Pro Helvetia et la Commission romande de diffusion de spectacles CORODIS lancent de concert le projet pilote «Sélection suisse en Avignon». Les compagnies suisses ont la possibilité de présenter leurs œuvres au plus grand festival européen de théâtre. En même temps, elles pourront profiter de l’occasion pour rencontrer des organisateurs et d’autres créateurs de théâtre.

Y participeront cette année François Gremaud et Pierre Mifsud avec la 2b company, Perrine Valli et l’Association Sam-Hester, Émilie Charriot et Daniel Hellmann.

 

Le MARCHEPIED, compagnie junior en danse contemporaine, est un espace d'insertion professionnelle à plein temps dont l’objectif consiste à accompagner le-la danseur-euse dans son accession à la vie active. Le cursus est axé sur l’acquisition des compétences attendues d’un danseur au sein d’une compagnie professionnelle et vise à accroître l'ouverture d'esprit, le niveau technique et la créativité indispensables pour se faire une place dans le monde professionnel, notamment par la mise en réseau avec des chorégraphes et le travail de compagnie – création, répétitions, tournée.

Modalités d'admission
Les participants doivent être âgés de 18 à 25 ans. Le niveau technique demandé exige l'acquisition d'une solide base technique en danse contemporaine et classique. Exceptionnellement, les danseurs et danseuses ne remplissant pas ces conditions, mais présentant un talent évident pour la danse contemporaine pourront être admis.

Une première sélection est effectuée sur dossier. Pour cela, les candidats doivent faire parvenir avant la date du 11 avril 2016 un curriculum vitae, une photo récente, un extrait vidéo et une lettre de motivation.

Envoyez votre candidature par mail: à info@marchepied.ch ou par courrier à: Le MARCHEPIED, Rue du Valentin 35, CH-1004 Lausanne
Informations: +41 (0)21 312 16 45

 
29.5.2016 /// Genève

Les auditions pour l'entrée en Formation supérieure et à l'Area Jeune Ballet se tiendront les dimanches 3 avril et 29 mai 2016. Le programme de formation supérieure du danseur interprète s'adresse aux jeunes danseurs ayant déjà un bon niveau technique et un entraînement régulier. Il se déroule sur trois années et a pour ambition de former des danseurs polyvalents.

Audition à venir
- Dimanche 29 mai 2016 (Délai d’inscription: 15 mai 2016)

 
11-12.6.2016 /// Hanovre (D)

Le Concours International de chorégraphes de Hanovre fête ses 30 ans. Une longévité qui l’a consacré comme le plus important concours en Europe permettant la mise en lumière de la jeune chorégraphie. Ouvert à tous les styles, ses critères d'évaluation sont exclusivement basés sur l'utilisation inventive de l'espace et du temps, la réalisation d'une idée et la capacité à la transmettre aux interprètes. Un pré-jury va sélectionner un maximum de 20 œuvres.

Le directeur artistique du jury est Ed Wubbe, directeur du Scapino Ballet de Rotterdam. A noter qu’à l'occasion du 30e anniversaire de la compétition, la Fondation Tanja Liedtke offre une bourse pour un stage de trois semaines au sein de l'Australian Dance Theatre à Adélaïde en Australie. Ce prix sera décerné par Garry Stewart, directeur de l'Australian Dance Theatre. La bourse comprend les frais de déplacement, l'hébergement, les frais de scolarité.

Inscriptions: jusqu’au 15 avril 2016.

 

La fondation Les Urbaines cherche un-e Directeur-trice (à 80%) pour le festival Les Urbaines qui se tient chaque année dans différents lieux, culturels ou non, et dans l’espace public des villes de Lausanne et de Renens. Son entrée est libre.
Les missions principales du festival consistent – dans une perspective de prise de risque et d’émergence – à découvrir, présenter, encourager et mettre en réseau la relève artistique contemporaine, qu’elle soit locale, suisse ou internationale. Sa programmation recouvre les arts vivants et visuels (performance, danse, théâtre, musique, installations, expositions, projets hybrides) tout en s’affranchissant des limites traditionnelles entre disciplines.

Description du poste:
Conception et mise en œuvre de la programmation, supervision des programmateurs invités;
Information, consultation et soumission des décisions stratégiques au Conseil de la fondation;
Gestion des ressources humaines, coordination de la logistique, des partenariats institutionnels et suivi du lien entre artistes et lieux d’accueil;
Supervision de la gestion financière, établissement et suivi des budgets et de la comptabilité, recherche de fonds;
Initiative et suivi de la communication et la médiation;
Représentation du festival et gestion de sa visibilité.

Conditions d’engagement
Taux d’engagement: 80%;
Entrée en fonction: 1er janvier 2017, avec la possibilité de suivre l’organisation de l’édition 2016.

Dossier de candidature:
Les candidatures, sous la forme d’un curriculum vitae, d’une lettre de motivation et d’un descriptif du projet de 2 pages décrivant une vision de l’avenir du festival sont à adresser à Benoît Gaillard, président de la fondation, par courrier électronique. Sur demande, un dossier général d’information sur le festival peut être transmis aux candidats intéressés.

Délai de postulation: 6 mai 2016.
Contact: benoit.gaillard@urbaines.ch – 079 773 47 61.

 
Offre d'emploi /// Prix de Lausanne

Pour compléter son équipe, le Prix de Lausanne cherche un-e Responsable de la communication (à 80 %).
Crée en 1973, le Prix de Lausanne est un concours international annuel pour jeunes danseurs de 15 à 18 ans. Son objectif est de repérer, promouvoir et aider les meilleurs jeunes talents du monde.

Tâches principales:
Sous l’autorité de la directrice administrative, il/elle est responsable de la promotion du concours et de la planification des campagnes.
Gestion du budget fourni par la directrice;
Rédaction des supports de communication et contenus web: programme, flyers, mise à jour du site internet, réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Youtube);
Suivi et coordination des supports promotionnels, des calendriers d’affichage, rédaction de dossiers de sponsoring en français et anglais;
Rédaction des dossiers de presse et newsletters en français et anglais, revue de presse, contact avec les journalistes, planification des interviews, organisation de conférences de presse.

Envoi des candidatures (avec CV, lettre de motivation, copies de diplômes et certificats de travail) par email à Emilie.Chavaillaz@prixdelausanne.org

Délai de dépôt de candidature: 11 avril 2016.
Entrée en fonction: 1er juin 2016.

 

La Compagnie Gilles Jobin cherche un-e Administrateur-trice général-e (à 80% ou 100%).
La compagnie Gilles Jobin est au bénéfice d’une convention de soutien de la Ville de Genève, de l’Etat de Genève et de Pro Helvetia 2015-16-17. La personne travaillera à Genève dans les locaux de la compagnie comprenant bureaux et studios. La compagnie est constituée d’un directeur artistique à plein temps, d’un comptable, une directrice technique, une assistante du chorégraphe à temps partiel et d’auxiliaires administratifs intermittents, de danseurs-euses et artistes intermittent-es. Sous l'autorité du directeur artistique, et en collaboration avec la direction technique il/elle participera à la gestion de la compagnie et la définition de la stratégie artistique et budgétaire.

Tâches principales:
Représentation de l’artiste Gilles Jobin et de la compagnie au niveau national et international;
Vision d’ensemble sur les activités de la compagnie;
Gestion de la diffusion des pièces et projets de la compagnie au niveau national et international;
Recherche, développement et suivi des relations avec les partenaires publics, privés et les partenaires coproducteurs;
Demande de subventions en Suisse et à l’étranger;
Elaboration et suivi des budgets de production et tournées;
Suivi de trésorerie;
Suivi du planning de travail;
Gestion du personnel artistique et intermittents.

Envoi des candidatures avec cv, courte lettre de motivation, et prétentions de salaire (pas inférieur à CHF 4500.- / mois), date de disponibilité et photo, par email à l’attention de: compagnie@gillesjobin.com

 

Pour un remplacement en congé maternité, la compagnie Yan Duyvendak cherche un-e administrateur-trice (à 40% ou 60%).

Fonctions Administration / Secrétariat:
Gestion de l’engagement du personnel fixe et intermittent, suisse et étranger (contrats, salaires, déclaration des charges, impôts à la source, etc.);
Etablissement des contrats de cession/coproduction et facturation;
Gestion du bureau, du courrier, paiement et suivi des factures;
Tenue des comptes et des budgets;
Comptabilité et coordination avec la fiduciaire.

Salaire minimum à 100%: CHF 4'500.- brut + vacances
Durée de l’engagement: du 1er juin au 31 octobre 2016. Travail à Genève

Merci d'envoyer votre dossier de candidature (CV et courte lettre de motivation) par e-mail à l'attention de Nataly Sugnaux Hernandez: nataly.sugnaux@duyvendak.com

 
Formation continue /// artos /// Lausanne

artos entend développer des formations courtes utiles pour les professionnels du monde du spectacle, ou collaborer avec d'autres organisations à de tels projets de formations.

Au programme :

Sensibilisation à la gestion de projets culturels
Du 18 au 26 avril.
Introduction à l’élaboration, à la mise sur pied et à la conduite d’un projet.

Comptabilité dans le spectacle vivant - Les éléments essentiels.
Du 3 au 19 mai.
Une formation simple, pragmatique et accessible avec des exercices tirés de la pratique.

Communication avec les médias - Du dossier de presse au tweet.
Du 9 au 21 juin.
Découvrir, approfondir le fonctionnement des médias, comprendre l’univers des journalistes et leurs attentes. Cette formation est en cours de révision, les indications à jour seront en ligne prochainement.

Plus d'infos et inscriptions : 021 621 80 60 ou admin@artos-net.ch, www.artos-net.ch

 

La Plateforme Culture Valais propose une offre de rendez-vous formation. Au programme en mai:

Prévoyance professionnelle: une solution pour les travailleurs du domaine de la culture,
organisé en collaboration avec la Fondation Artes & Comoedia et Comoedia

Cette formation, divisée en 2 parties, aborde le sujet de la prévoyance professionnelle, soit le 2e pilier qui complète l'AVS/AI/PC (1er pilier). La première partie aura pour but d’expliquer, dans les grandes lignes, le cadre minimum légal de la prévoyance professionnelle en vigueur en Suisse depuis le 1er janvier 1985 et son évolution. La seconde partie permettra de comprendre les avantages de la solution proposée par la Fondation Artes & Comoedia qui propose une prévoyance professionnelle sur mesure à tous les professionnels actifs dans les domaines de la culture, des arts, du spectacle et de l’audio-visuel.

Intervenant: André Gilliéron, fondateur de GiTec et direction des Fondations Artes & Comoedia et Comoedia.
Informations et inscriptions: 027 606 45 69, info@culture-valais.ch.