Association Vaudoise de Danse Contemporaine
Rte de Genève 57 // Case postale 21 // 1001 Lausanne
T: 021 661 22 53 // 021 661 22 54
LE BUREAU EST OUVERT DU LUNDI AU VENDREDI
 
 
 
 
 
 
 

 

ACTUALITES DE L'AVDC

 
4.9.2017, 10h-11h30 /// Arsenic /// Lausanne

Rendez-vous lundi 4 septembre pour le quatrième Café des administrateur.e.s culturels organisé conjointement par l'AVDC, le SSRS, artos et Culture Valais. Dans un cadre informel, ce petit déjeuner a pour objectif de réunir les administrateur.e.s de la région autour d'une thématique, de stimuler les échanges d'expérience et d'ouvrir des discussions sur les pratiques de chacun-e.

Parmi les thèmes suggérés pour ce quatrième rendez-vous: les droits d'auteur. Les participants seront invités à nourrir la discussion de leurs expériences et de leurs pratiques. Pour répondre à vos questions, Jürg Ruchti, directeur de la Société suisse des auteurs (SSA) et Magali Meylan, Département scène de la SSA seront présents.

Entrée libre, sans inscription.
Organisation: www.ssrs.ch – www.artos-net.ch – www.avdc.ch – www.culturevalais.ch


/// SAVE THE DATE
Lundi 16 octobre 2017, 18h-19h30 à la Cabine, Sion
Café des administrateur.e.s culturels "hors les murs" avec La Loterie Romande Valais
En automne, le café admin se déplace en Valais ! A cette occasion, Jean-Maurice Tornay, président de la Loterie Romande, présentera en quelques mots le fonctionnement de la délégation valaisanne à La Loterie Romande puis répondra aux questions du public.
Entrée libre, inscription à info@culturevalais.ch

 
Save the date /// Point Information
16.9.2017, 9h30-12h30 /// Arsenaux /// Sion
2.10.2017, 9h30-12h30 /// Arsenic /// Lausanne

Rendez-vous annuel organisé conjointement par l'AVDC, le SSRS, artos et Culture Valais, le Point Information a pour but de donner un éclairage juridique – à la fois théorique et pratique – sur les questions du droit du travail liées à l’engagement du personnel dans le domaine culturel.

Samedi 16 septembre à Sion, le Point information traitera de la question des salaires, défraiements et charges sociales.
Lundi 2 octobre à Lausanne, les thèmes abordés seront la TVA et l'impôt à la source.
Plus d'infos dans la newsletter de septembre.

 

Cet été, le bureau de l'AVDC est ouvert jusqu'à fin juillet, puis fermé du 2 au 21 août 2017.
En attendant de vous retrouver à la rentrée, l’AVDC vous souhaite un bel été !

 

Sonia Meyer quittera son poste de secrétaire générale de l’AVDC fin septembre prochain. Après cinq ans passés à l’AVDC qui lui ont notamment permis de mettre en place de nombreux projets visant à valoriser et promouvoir le champ chorégraphique vaudois; de représenter, conseiller et réunir les professionnels; ainsi que de fêter, à travers divers événements, les 30 ans de l’AVDC, Sonia Meyer explorera d’autres territoires artistiques en tant que collaboratrice scientifique au Service de la culture de la Ville de Fribourg.

Valentine Lugrin, assistante à la coordination des Fêtes de la Danse Lausanne et Vevey depuis trois éditions, s'envole également vers d'autres horizons; elle rejoint le service de la "Formation continue et prestations de services" au sein de la Manufacture (Lausanne).

 

Afin de compléter son équipe, l’Association vaudoise de danse contemporaine (AVDC) recherche un.e. responsable de la communication et de la coordination des événements (40-50%).

En tant que responsable de la communication et de la coordination des événements, vous serez responsable du développement et de la mise en œuvre des supports de communication de l’AVDC (site internet, newsletter, réseaux sociaux, flyers).

En terme de projets, vous assurerez la coordination de la Fête de la Danse à Lausanne et à Vevey. Vous gérerez la promotion et communication de l’événement, la gestion des bénévoles, l’organisation et la logistique d’ensemble. Dans le cadre des activités de l’AVDC, vous serez également amené.e. à participer à l’organisation d’autres projets.

Nous vous offrons des conditions d’engagement et des prestations sociales intéressantes au sein d’une petite équipe (3 personnes).

• Compétences en communication, coordination de projets et gestion d’événements ;
• Intérêt pour les arts de la scène en général et de la danse en particulier ;
• Polyvalence et excellentes capacités organisationnelles ;
• Esprit d’initiative et aptitude à travailler en équipe ;
• Aisance relationnelle ;
• Excellentes qualités rédactionnelles en français ;
• Flexibilité et forte motivation.

Délai de candidature : 20 août 2017
Entretiens : fin août 2017
Entrée en fonction : 1er octobre 2017 ou date à convenir
Taux d’activité : 40-50%
Lieu de travail : Arsenic, centre d’art scénique contemporain, Lausanne

Nous vous prions d’envoyer votre candidature, accompagnée d'une lettre de motivation, d'un CV, par email à l’attention de Sonia Meyer, Secrétaire générale, à info@avdc.ch en mentionnant le titre du poste dans l’objet.

 

Initialement publié à l’occasion de la PLATEFORME_Nouvelle génération d’interprètes, le kit du danseur existe depuis 2009. Il est le fruit d’une mise en commun d’informations et de ressources entre la cie junior LE MARCHEPIED, l'Association vaudoise de danse contemporaine (AVDC) et l'Association pour la Reconversion des Danseurs Professionnels (RDP).

Le kit du danseur vise à faciliter la navigation du danseur dans son environnement professionnel (formation-emploi-transition) et à lui offrir des pistes de recherche. Destiné aux danseurs actuels et en devenir, il sert de base de recherche et de renseignement sur le milieu professionnel, particulièrement en Suisse. Non exhaustif, cet outil permettra cependant aux danseurs de trouver des structures et organisations ressources tout au long de leur parcours.

Le kit du danseur est téléchargeable sur les sites des trois partenaires: www.avdc.ch - www.dance-transition.ch - www.marchepied.ch.

 

ACTUALITES DES COMPAGNIES ET CHOREGRAPHES VAUDOIS

 
« Le récital est une forme de concert pour un instrument: ici il s’agit d’un corps, dont la soliste exécute les postures selon une partition de notes suspendues dans le silence, méditatives. Autant de poses tenues alors que le mouvement circule dans l’imaginaire du spectateur... Le corps expose ses simples mystères avec une fertile puissance d’évocation. Le caractère très graphique de l’ensemble, le travail sur la silhouette, l’humour de Yasmine Hugonnet font écho à la matérialité de la présence: muscles déliés, tête effacée dans le sol, renversements, chevelure multi-fonctions... Epinglé dans la blancheur de la scène, le corps s’affirme et se fait oublier, jusqu’à ce que la voix lui vienne et nous parle de l’intérieur de la peau... » Patrick Bonté, Présentation pour le Festival Les Brigittines, Bruxelles (Brochure du Festival)
 
WOMB est un film en mouvement, un objet cinématographique tridimensionnel sonore et visuel. Trois personnages surgissent de la matrice (womb) et découvrent le volume du monde. Corps-volume, analogie abstraite du déroulement de la vie, du plein vers le vide. Les décors sont signés Sylvie Fleury, les costumes Jean-Paul Lespagnard et la chorégraphie Gilles Jobin.
 
Amauros (vidéo) /// Cie Nicole Seiler
17.6.2017-20.8.2017 /// Ming Contemporary Art Museum /// Shanghai (CN)
L'audiodescription est un procédé qui permet de rendre accessible des films, des spectacles ou des expositions aux personnes non-voyantes ou malvoyantes grâce à un texte en voix-off qui décrit les éléments visuels de l'œuvre. Pour le spectacle Amauros, Séverine Skierski, audiodescriptrice pour le cinéma et le théâtre, a enregistré plusieurs descriptions de chorégraphies. Ces descriptions sont reprises ici et montrées en projection vidéo.
 
Living-room dancers /// Cie Nicole Seiler
7-17.9.2017 /// Breaking Walls Festival /// Le Caire (EG)
La danse est leur passion; ils y consacrent une grande partie de leur temps libre. Ils, ce sont les protagonistes de Living-room dancers. Rencontrés par petites annonces ou par bouche-à-oreille, ces passionnés pratiquent les claquettes, l'electro dance, la danse de couple, etc. Dans Living-room dancers, ils investissent chacun un appartement privé transformé en dance-floor pour un soir.
 
Quand le yodel suisse rencontre la danse contemporaine...
3 femmes vêtues de costumes traditionnels suisses, se mêlent à la foule des passants. L'une d'entre elles commences alors un chant yodel. Progressivement, les deux autres femmes commencent alors à bouger au son de ce chant, à la fois intriguées et pourtant détachées. S'agit-il d'un conflit entre tradition et art contemporain? Ou plutôt d'une nouvelle rencontre chargée de sens?

 
Je t'aime à l'italienne /// Cie Octavio de la Roza
7-30.7.2017 /// Théâtre du Balcon - Festival off d'Avignon /// Avignon (F)
Autour d’une chorégraphie pour quatre danseurs italiens et lui-­même, ce spectacle explore la culture italienne dans ce qu’elle peut avoir de plus expressive, attachante, exubérante, chaude et surtout… amoureuse. Accompagné par de grands classiques musicaux italiens et des chansons du groupe Musica Nuda, Je t’aime à l’italienne est une déclaration passionnelle pleine d’humour, d’érotisme, de jalousie mais surtout d’amour réciproque entre les hommes et les femmes.
 
21.8.2017 /// Operaestate Festival Veneto 2017 /// Cittadella (I)
De forme légère et conçu pour deux danseurs, Morphoses explore la thématique de la métamorphose. Une pièce graphique, proche des arts plastiques, où corps dansant et papier entrent en relation dans leur fragilité intrinsèque.
Les chorégraphes se plongent librement dans l’univers fantastique d’Ovide, à la recherche d’un lien entre ses Métamorphoses et nos légendes contemporaines. Dans un contexte de crise, transformer, changer, faire évoluer et recycler deviennent des actes qui prennent place pour palier un manque. Construire et déconstruire, un rythme binaire qui semble bercer la société contemporaine occidentale. La métamorphose comme choix thématique, c’est offrir un espace onirique, hors du temps, et satisfaire un besoin d’abstraction… avec les géants, le déluge, Deucalion et Pyrrha, Daphné, Narcisse ou encore Echo, Achille et Cycnus comme sources d’inspiration.

 
17-18.8.2017 /// Vevey
Les « Hors Lits » sont des soirées où quatre appartements sont occupés par quatre artistes qui proposent chacun une performance de vingt minutes. C’est une occasion rare, pour les artistes, les habitants et les spectateurs, de partager une performance dans des conditions intimes et hors normes. Informations et programmation bientôt en ligne.

Cette édition sera une édition spéciale "anniversaire" pour célébrer la 10ème édition des Hors Lits Vevey. À cette occasion et avec le soutien du Service culturel de la Ville de Vevey, Valentine Paley (Fréquence Moteur) a convié quatre artistes ou duos venus de France. Deux soirées estivales qui auront lieu dans quatre appartements situés au bord et avec vue sur le lac.

Renseignements et inscriptions: horslits.vevey@gmail.com.

 
Equi-libre /// Company Idem
Deux personnages. L’un traite celui qui se trouve à ses pieds. L’autre semble tolérer ces violences. Peu à peu, il se met pourtant en résistance. Les deux protagonistes s’efforcent à trouver un équilibre dans cette relation jusqu’alors inégale. Pour vivre en harmonie avec nos semblables, accepter cette confrontation est parfois inéluctable.
 
1985, c'était quand déjà ? C'était il y a très longtemps, quand les téléphones sont sortis des maisons pour devenir mobiles et qu'on a découvert un nouveau continent appelé internet. Et avant, c'était comment ? Les gens vivaient en noir et blanc ? Il y avait des fiacres et des ombrelles ? Des dinosaures ? Et en 2045, ce sera comment ?

Katy Hernan et Barbara Schlittler, metteures en scène et jeunes mamans ont partagées des questions du passé et du futur, avec des élèves genevois pendant près d'une année. De ces échanges, elles ont constitué la matière première de leur spectacle qui va nous faire voyager dans le temps, réel et fantasmé, passé et à venir, en interrogeant le décalage étonnant entre nos souvenirs d'adultes et l'imaginaire de nos enfants. Et si nos rêves se rejoignaient dans le futur ? Quand nous serons tous des dinosaures ?

 
Mama Helvetica /// Adina Secretan
Dans le canton de Vaud, plusieurs lieux d’accueil de jour destinés aux personnes requérantes d’asile s’appellent mystérieusement Mama Africa. Il y fait chaud, il y a des canapés, parfois quelques jeux, beaucoup de temps morts, et pas mal d’invisibilité. Durant tout le festival, à quelques pas du Mama Africa nyonnais, s’ouvre un lieu éphémère où aucun papier, ni ticket d’entrée ne sont requis. Son nom : Mama Helvetica. Toute personne qui en franchit le seuil devient hôte et invitée, pour une minute ou pour la journée. On ne sait plus forcément qui accueille qui exactement. Tous les midis un repas est préparé et ouvert à toutes et tous. Les fins d’après-midi, des hôtes-invités ont carte blanche pour des échanges de pratique, des présentations ou des workshops en lien avec leur démarche. Mama Helvetica se veut être un lieu pour parler, faire, tester, échanger et parfois, aussi, tuer le temps ensemble. Un lieu qui se modèle au jour le jour pour donner place à une question simple : comment être un bon hôte, comment être un bon invité?
 
druMonster /// Cie Retica
Créé lors d’un projet pédagogique mené au Zanskar dans les hautes vallées de l’Himalaya, druMonster met en scène la rencontre de deux individus très différents. Contraints de cohabiter dans un environnement aride, ils optent pour l’humour et la dérision ; ils se façonnent un monde éphémère, dans lequel musique, rythme et mouvement se substituent au langage. À l’issue du spectacle, le public est invité à une rencontre avec les artistes.
 
22.7.2017, 18h /// TDR80 /// Genève
"L’être humain au contact de la réalité matérielle et sociale élabore des concepts, les relie entre eux et acquiert de nouvelles connaissances. Cet ensemble de processus semble être la pensée. La pensée est chez l’être une activité psychique qui n’a de cesse. Lorsque nous réalisons que nos pensées prennent le dessus sur nous, il y aurait peut être encore une chance de vivre l’instant présent. Le combat contre moi mon être et mes pensées peut alors commencer."
 

ACTUALITES DE NOS PARTENAIRES PRIVILEGE

 

Avec le passedanse, vous obtenez des réductions de 20 à 50% sur le prix des places de chacun des spectacles programmés. Il est valable pour toute la saison 2017-2018, d'août à juillet. Il coûte 20 francs suisses ou 18 euros.

La 22e saison du passedanse réunit toute la programmation chorégraphique de l’adc (association pour la danse contemporaine), la Bâtie – Festival de Genève, le Grand Théâtre de Genève, l'Esplanade du Lac (Divonne-les-Bains), Château Rouge (Annemasse), le Théâtre Forum Meyrin, le Festival Antigel, TU - Théâtre de l'Usine et le Service de la Culture de la Ville de Vernier. Sur présentation du passedanse 17/18, vous bénéficiez d’un tarif préférentiel pour les spectacles de danse, ou d’une bonne surprise, dans les lieux associés (à Genève: Théâtre du Galpon / dans le canton de Vaud: Arsenic, Théâtre Sévelin 36, Théâtre de Vidy, l'Octogone - Théâtre de Pully / en France: Maison des Arts du Léman à Thonon, Bonlieu Scène nationale Annecy, Espace Malraux - Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, Maison de la Danse de Lyon).

Vous pouvez obtenir le Passedanse aux billetteries des lieux partenaires (Salle des Eaux-Vives, Salle des Fêtes de Vernier, Grand Théâtre de Genève, Théâtre Forum Meyrin, Esplanade du Lac, Château Rouge, Théâtre de l'Usine) les soirs de représentation.

 
9-19.8.2017 /// 33e édition
Intitulée nos futurs, la 33e édition du festival far° entend réunir des artistes et des œuvres qui interrogent nos vies, en projetant des rapports nouveaux à soi et au monde. Que ce soit par un usage ludique du conditionnel dans le langage et les récits, en acceptant l’idée du corps comme capteur de forces et de signaux qui le dépassent, ou encore par l’usage du plateau pour éprouver des versions décalées de la réalité, il s’agira d’explorer le potentiel des arts scéniques à façonner de nouvelles perspectives. Les onze jours du festival s’envisagent en tant qu’espace de réflexion porteur d’autres futurs ; un regard sur le monde tel qu’il est pour envisager ce qu’il pourrait être, pour s’essayer à peupler de nouveaux imaginaires.

Parmi les artistes programmés: Adina Secretan, Tormod Carlsen Simon Mayer / Kopf Hoch, Michiel Vandevelde, Kate McIntosh, Zoé Cadotsch, Pamina de Coulon, Rispoli, Lindner, Steinbrenner, Alix Eynaudi & Kris Verdonck, Gwendoline Robin, Mårten Spångberg, Hampton & Meierhans, J&J / Huber & Leadbitter, Darren Roshier, Clédat & Petitpierre, Extra:Time: Aubineau, Fontannaz, Reichert, Edurne Rubio, Christophe Meierhans Mil M2, Rispoli & Hatzius.

 
1-16.9.2017 /// 41e édition
La Bâtie, 16 jours d’émulation artistique placés sous le signe de la découverte avec des artistes émergents, la venue de grands noms mais aussi des projets inédits et transversaux, des propositions d'ici et d’ailleurs. Les artistes qui composent cette 41e édition interrogent la notion de transmission et partagent leurs influences, leurs filiations et leurs souvenirs. Ils questionnent le passé et la tradition pour mieux affronter le présent et penser déjà l'avenir.

Au programme, une quarantaine d’événements dont une multitude de créations, ainsi que la présence de deux invités - Oscar Gómez Mata et Mohamed El Khatib. Parmi les chorégraphes et compagnies de danse programmés: Ruth Childs, Mathilde Monnier & Alan Pauls, Marlene Monteiro Freitas, Nadia Beugré, Laurence Yadi & Nicolas Cantillon, Eisa Jocson, Marcelo Evelin, Salva Sanchis & Anne Teresa de Keersmaeker, François Chaignaud & Nino Laisné, Peeping Tom, blitztheatregroup, Compagnie TPO, Dada Masilo, Pieter Ampe, Florentina Holzinger, Olivier Dubois & Ballet Junior de Genève,...

 
Dans les années 1980, un spectacle culte sillonnait les scènes d’Europe. Le Bal, du Théâtre du Campagnol, fut même porté au cinéma par Ettore Scola. Cette oeuvre emblématique devient aujourd’hui, par la grâce d’un voyage en Argentine, El Baile. Alors que l’originale retrace – uniquement par les mouvements et la danse – l’histoire populaire de la France d’après la Libération, cette version contemporaine pour 12 interprètes déploie un monde sans paroles, explorant les mythologies argentines, les révolutions dansées, les traces imperceptibles laissées par l’histoire des années 1970 à nos jours. Du tango au rock national en passant par la samba argentine, Mathilde Monnier et Alan Pauls agitent les danses et construisent avec délicatesse et habileté un spectacle miroir du temps qui passe, lieu de rencontre et de partage. C’est frais, impétueux, tourbillonnant… une vraie cure de jouvence !
 
Faut-il encore présenter Anne Teresa De Keersmaeker, artiste mondialement célèbre ? Vestale d’un style ascétique et volcanique, elle entretient depuis toujours une relation intime et sensible avec la musique. Après son superbe Partita 2 (La Bâtie 2013), la voici de retour au Festival avec A Love Supreme, pièce cosignée avec Salva Sanchis – chorégraphe et danseur formé à P.A.R.T.S. Du baroque, nous glissons au jazz, avec ce pur chefd’oeuvre du genre imaginé par John Coltrane. A voir ces quatre danseurs virtuoses s’approprier les structures du jazz pour les calquer à la danse, l’évidence éclate : la grammaire de De Keersmaeker et Sanchis est parfaite pour dire la complexité et l’épure, la liberté féroce de cette musique. Imaginée en 2005 et recréée en 2017, cette chorégraphie relève le défi d’un idéal entrelacement de l’improvisation et de l’organisation formelle. A Love Supreme caresse la transcendance.
 
Pour inaugurer le Pavillon en bois, nouvelle salle du théâtre de Vidy, une exposition ouverte à toutes et tous lui est consacrée dans ses murs. Des photos, des vidéos et des grandes maquettes retracent la genèse d’un projet étonnant et original et les étapes d’un chantier à la fois rapide et convoquant savoir-faire traditionnels et technologies de pointe.
 
devient SAPA - les Archives suisses des arts de la scène /// Villamont 4 /// Lausanne
La Collection suisse de la danse fêtait ses cinq ans l’année dernière. L’année 2017 marque une nouvelle ère. Forts de l’expérience positive d’une première fusion entre les archives de la danse de suisse romande et de suisse alémanique, la Collection suisse de la danse s'est unifiée avec la Collection suisse du théâtre pour former la Fondation SAPA, Archives suisses des arts de la scène (l’acronyme est tiré de l’anglais : Swiss Archive of the Performing Arts).

La mise en commun de riches fonds historiques, de techniques de pointe en matière de numérisation, d’un vaste éventail de compétences ainsi qu’une interconnexion régionale grâce aux trois sites en Suisse (Berne, Lausanne et Zurich) serviront de base pour le renforcement et le développement de cette nouvelle institution nationale active dans le domaine patrimonial de la danse et du théâtre.

 
11-12.8.2017 - dans le cadre du Festival Castrum /// LIVING-ROOM DANCERS, Cie Nicole Seiler
C’est à une performance déroutante de spectacle de rue, ou plus précisément de spectacle dans la rue, que nous invite la chorégraphe Nicole Seiler avec son « Living-room dancers ». Imaginez un peu: le public, équipé de jumelles et d’un lecteur MP3, déambule dans la vieille ville d’Yverdon-les-Bains. Derrière les fenêtres des appartements, des danseurs confinés, des ombres, des silhouettes qui se mettent à bouger offrant un spectacle d’une poésie rare. Et cette ville qui, soudain, s’offre à nous sous un autre jour.
 
7-16.9.2017 - un projet in situ /// A LA MAIGRAUGE, Da Motus !
Dans cette pièce chorégraphique hors les murs, Brigitte Meuwly et Antonio Bühler investissent un lieu insolite où trône un gigantesque moteur diesel datant de 1932 : l’ancienne usine de la Maigrauge, à la croisée entre nature et industrialisation. L’objet mécanique devient scène puis la masse engloutit le corps dans 8 MegaWatt spécialement déployé en verticalité tandis que 23 oppose huit danseurs dans leur relation duale. Une performance inédite dans un environnement où l’humain déploie ses émois.
 

ACTUALITES DE NOTRE PARTENAIRE RESIDENCE

 

MEDIATION DANSE

 
Projet de médiation culturelle /// CultuRadio

CultuRadio est de retour à Nyon! Ce projet invite des jeunes entre 15 et 25 ans à s’essayer au journalisme culturel au cœur de la création scénique par l’intermédiaire d’une émission radio. À la suite d’ateliers de préparation en compagnie de professionnels, un groupe formé de gymnasiens nyonnais et de jeunes adultes s’aventure à couvrir la manifestation en direct. En regard de la programmation du far° et inspirés par leurs rencontres avec les artistes et festivaliers, les participants de CultuRadio mènent ainsi à l’antenne des débats, entretiens, critiques et micros-trottoirs sur des formes d’art qu’ils n’ont jamais rencontrées auparavant.

Émissions en direct ou podcastées : culturadio.ch, radio.django.fm, facebook

 
Rencontre et discussion /// Les Balises

Les Balises sont des temps de rencontre et de discussion, prenant place avant et après certaines représentations. Pour faire écho au titre de cette édition, Joachim Hamou propose de mettre en relation les thématiques qui s’y réfèrent avec quatre spectacles du programme. Les Balises multiplient les approches possibles des œuvres tout en révélant la construction et la dramaturgie du festival. Destinés à tous, ces moments préparent à accueillir les spectacles et à prolonger leur réception, sans chercher à figer un seul discours.

balise 01 > jeudi 10 août, 18h30 et après le spectacle, cour de l'Usine
Our Times – Michiel Vandevelde

balise 02 > vendredi 11 août, 20h30 et après le spectacle, cour de l'Usine
Digital Technology – Mårten Spångberg

balise 03 > mercredi 16 août, 20h30 et après le spectacle, cour de l'Usine
Light Years Away – Edurne Rubio

balise 04 > vendredi 18 août, 21h00 et après le spectacle, cour de l'Usine
In Many Hands – Kate McIntosh

 
Laboratoire de la pensée /// Atelier d'écriture

L’Atelier d’écriture aborde les arts vivants par l’écriture en encourageant le spectateur/ rédacteur à devenir à la fois activateur et producteur de sens. Poser ses réflexions sur le papier, ou les mettre en forme de manière visuelle, peut contribuer efficacement à les formuler, à les développer et à les partager. Accompagnés par Paula Caspão, spécialiste des arts vivants, le groupe de participants bénéficie d’un cadre formateur et privilégié pour réfléchir, débattre et écrire sur les spectacles vus au festival. Cet atelier prévoit également des temps pour rencontrer des artistes et des professionnels présents au festival. Prenant l’allure d’une université d’été, l’atelier réunit des étudiants de la Head–Genève et de l’Institut littéraire suisse de Bienne.

Le week-end du 12 et 13 août, l’Atelier d’écriture est ouvert à tous. Que vous soyez novices ou experts en rédaction, vous pouvez rejoindre l’effervescence de cet atelier en vous inscrivant pour un ou deux jours complets.

Pass 1 jour chf 30.– / pass 2 jours chf 60.– comprenant la participation à l’atelier et une entrée au spectacle la veille de cet atelier.
Informations et inscriptions: +41 (0)22 365 15 50 ou admin@festival-far.ch

 
Appel à projets en médiation culturelle /// ‘fOrum culture

Pour mener à bien sa mission d’encouragement aux actions créatrices de passerelles, qui ouvrent la culture à tous, la commission du ‘fOrum culture organise 4 appels à projets annuels. 3 à 5 projets sont soutenus par trimestre à raison de CHF 3000.– à 5000.– chacun.

Les prochaines échéances de soumission des candidatures (sessions) sont fixées aux 15 septembre et 15 décembre 2017.

 

Dix ans après sa disparition, il importait de se pencher sur l’oeuvre prolifique de Maurice Béjart (1927-2007) pour en dégager les lignes de force. Les Presses Polytechniques et Universitaires Romandes (www.ppur.org) ont publié dernièrement un ouvrage sur Maurice Béjart, rédigé par Jean-Pierre Pastori.

Des Ballets de l’Etoile, à Paris, au Béjart Ballet Lausanne en passant par le Ballet du XXe Siècle, à Bruxelles, cet ouvrage évoque les grandes heures d’un artiste aussi engagé dans la recherche chorégraphique que soucieux d’aller au-devant du plus large public. C’est à travers le prisme des «affinités électives» que l’auteur a choisi d’éclairer les ressorts de l’art de Béjart; ces danseurs, musiciens, décorateurs, comédiens dont il a été proche, qui ont nourri sa créativité et qui constituent son univers. Onze personnalités, autant de portes ouvertes sur son travail. Jorge Donn, par exemple, amène à s’intéresser à la réhabilitation du danseur masculin; le compositeur Pierre Henry à ses innovations avant-gardistes; Germinal Casado, danseur et décorateur, à la scénographie de ses ballets; la comédienne Maria Casarès à ses mises en scène théâtrales; Salvador Dali à son goût pour le théâtre total et pour le non-sens dramatique; Léopold Sedar Senghor, le président-poète sénégalais, à son syncrétisme culturel. Et ainsi de suite, par association d’idées, au travers d’une constellation d’artistes.